Un oiseau rare

L'oiseau rare est une personne exceptionnelle, par exemple une personne qu'on cherche pour un emploi particulier et délicat. L'expression est d'origine latine : rara avis fut utilisée dans les Satires de Juvénal. Jean de La Fontaine utilise l'expression dans ses fables. On trouve aussi un "drôle d'oiseau", car le mot oiseau désigne un type, un individu, un être.
...

L'oiseau rare est une personne exceptionnelle, par exemple une personne qu'on cherche pour un emploi particulier et délicat. L'expression est d'origine latine : rara avis fut utilisée dans les Satires de Juvénal. Jean de La Fontaine utilise l'expression dans ses fables. On trouve aussi un "drôle d'oiseau", car le mot oiseau désigne un type, un individu, un être. La métaphore se comprend aisément. Quand on avait utilisé pour chasser toutes les flèches aiguisées et disponibles, on pouvait casser une branche et l'utiliser. On dit qu'on fait flèche de tout bois quand on est prêt à utiliser tous les moyens disponibles pour arriver au but. C'est entre le Moyen Âge et le XVIIe siècle qu'a existé à Paris "la cour des miracles", décrite par Victor Hugo dans Notre-Dame de Paris. Pourquoi "des miracles" pour ce lieu où se réfugiaient les voleurs, les mendiants, les éclopés en fin de journée ? Parce que la plupart d'entre eux perdaient leur fausse infirmité qui avait servi à attirer la pitié des passants parisiens. Aujourd'hui, c'est un lieu mal famé. Dans le sens de "ne plus rien comprendre à quelque chose", l'expression date du siècle dernier. Mais au XIVe siècle, cela s'appliquait aux oiseaux quand ils ne chantaient pas. L'expression évidemment s'applique aux érudits qui utilisaient le latin. Les religieux, les politiques, les savants usaient du latin et l'homme normal, le vulgum pecus, n'y comprenait rien. On a aussi dit "être au bout de son latin" quand on ne savait plus quoi faire, qu'on était au bout du rouleau. Zeus dans la mythologie grecque tenait en mains un ou plusieurs foudres. Dans ce cas, " foudre " est masculin. On représente un faisceau de dards enflammés en forme de zigzag. Une faute pouvait provoquer la colère de Zeus et, de ce fait, on s'attirait les foudres qu'il faisait jaillir. On a donc dit que les foudres étaient les reproches. On s'attirait les " foudres de l'Eglise ", par exemple au XVIe siècle, quand on rejetait ses dogmes. En latin, manus militari signifie " par la main militaire ". Manus veut aussi dire " troupe " ou " poignée d'hommes ". Au départ, l'expression veut dire : à la façon des militaires ou en employant la force armée. L'expression s'applique aujourd'hui aux actions qui demandent une force, parfois violente. On évacue des manifestants d'un bâtiment manu militari. Si cette façon de dire est ancienne, elle n'est officialisée en français qu'à la fin du XIXe siècle !