Vous avez peur de laisser sortir votre félin en toute liberté à cause des dangers qui le guettent mais souhaitez malgré tout lui permettre de jouir des plaisirs de l'extérieur ? Vous pouvez essayer de le promener en laisse...
...

Vous avez peur de laisser sortir votre félin en toute liberté à cause des dangers qui le guettent mais souhaitez malgré tout lui permettre de jouir des plaisirs de l'extérieur ? Vous pouvez essayer de le promener en laisse... En termes de sécurité, il va de soi que la laisse est un excellent choix ! Votre chat ne pourrait pas rejoindre la route et s'exposer à ses dangers. Assurez-vous cependant que la laisse est bien attachée au collier et que celui-ci est bien serré autour du cou de votre compagnon, sans l'étrangler bien sûr. Les chats étant des animaux très indépendants, la plupart d'entre eux n'apprécient pas du tout d'être entravés dans leur liberté de mouvement ! Veillez donc à lui laisser le plus de latitude possible, par exemple au moyen d'une longe de 10 ou 20 mètres plutôt qu'une laisse courte. Attention, même dans ces circonstances, il n'y a aucune garantie que Félix appréciera la contrainte, aussi souple soit-elle. Il peut, en effet, se débattre, tenter de retirer son collier, ou même se prendre les pattes dans la longe et paniquer. Dans ce cas, mieux vaut ne pas insister. On peut réitérer l'expérience deux ou trois fois, mais si le chat réagit toujours mal, il faudra oublier l'idée de le sortir en laisse. Cependant, si on habitue le chat tout petit à ces promenades en laisse, il y a plus de chances de réussite. Quelques jours à peine après l'arrivée de votre chaton, mettez-lui un collier souple et laissez-le lui quelques jours pour qu'il s'y habitue progressivement. Puis attachez- une petite laisse légère et promenez-vous à l'intérieur pendant quelques minutes. Augmentez la durée un peu chaque jour, puis commencez par aller au jardin et, ensuite, hors de chez vous. En travaillant ainsi, dès le départ, sans jamais brusquer le chaton et donc à son rythme, vous pourrez l'habituer votre à cette contrainte et envisager plus facilement de le promener en laisse tout au long de sa vie.