Des changements neurobiologiques liés à l'âge rendraient les personnes âgées plus g...

Des changements neurobiologiques liés à l'âge rendraient les personnes âgées plus généreuses, telle est la conclusion d'une étude comparative menée par l'université nationale de Singapour sur des jeunes adultes et sur des seniors de 70 ans en moyenne. Il ressort que ces derniers sont davantage susceptibles de donner de l'argent à de parfaits inconnus et qu'ils attendent moins de réciprocité.OLIVIA VAN DE PUTTE