Même si j'ai de la sympathie pour les producteurs locaux, durement...

Même si j'ai de la sympathie pour les producteurs locaux, durement impactés par la crise, je continue à faire mes courses en supermarché, où un produit de même qualité est de 15 à 25% moins cher que chez un revendeur local. Je considère que stimuler l'économie locale n'est pas la tâche du citoyen, c'est celle de nos politiques.