Mettre les pouces c'est s'avouer vaincu, cesser de résister. On disait au XVIIIe siècle "cou...

Mettre les pouces c'est s'avouer vaincu, cesser de résister. On disait au XVIIIe siècle "coucher les pouces" et aujourd'hui on dit plus normalement " pouce! " On pense que l'expression est née du geste des Romains autour de l'arène du cirque. Le pouce en l'air demandait la grâce de l'adversaire vaincu, le pouce vers le bas demandait qu'on l'achève. Et lorsque le vaincu montrait lui-même le pouce vers le sol c'est qu'il acceptait sa défaite, la reconnaissait.