Nos chiens, surtout jeunes, ont besoin d'activité et de se dépenser. Si vous avez le temps de jouer avec le vôtre, c'est merveilleux mais attention aux blessures ! Tous les jeux et tous les exercices ne sont pas adaptés... Le lancer de bâton, par exemple, peut constituer une menace pour votre compagnon.
...

Nos chiens, surtout jeunes, ont besoin d'activité et de se dépenser. Si vous avez le temps de jouer avec le vôtre, c'est merveilleux mais attention aux blessures ! Tous les jeux et tous les exercices ne sont pas adaptés... Le lancer de bâton, par exemple, peut constituer une menace pour votre compagnon.Si le bâton est trop long et que votre chien le tient par une extrémité, il peut se planter dans le sol lors de sa course de retour et provoquer de sérieuses blessures dans la gueule allant de la plaie à l'abcès. Je me souviens d'un chien qui avait développé un abcès au niveau de la gorge : en ouvrant l'abcès on avait retrouvé une esquille de bois probablement arrivée là à la suite de jeux avec des bâtons...Hormis le risque que représente le bâton en soi, il y a également le risque lié à la course. Généralement, l'animal démarre par un sprint, freine ensuite brutalement pour attraper le bâton, généralement dans un mouvement de virage et ensuite redémarre vers le " lanceur ". Des mouvements qui peuvent également être à l'origine de blessures et de traumatismes des os, des articulations, des ligaments, des muscles. Il peut s'agir de simples entorses jusqu'à provoquer des déchirures des ligaments croisés ou des lésions à la colonne vertébrale. Ce risque est d'autant plus important que votre chien est obèse ou habituellement inactif. Si vous voulez faire de votre toutou un athlète, entraînez-le préalablement et progressivement afin que sa condition et sa musculature le lui permette.Certains jeux ont été spécialement conçus et étudiés pour limiter les risques de lésions, utilisez-les mais soyez vigilants car Médor a parfois tendance à mâchouiller et à avaler ses jouets ce qui peut poser des problèmes d'occlusion intestinale. Médor est donc un enfant terrible, immature et toujours à l'affût d'une bêtise... A nous les maîtres d'être proactifs et d'anticiper les dangers dont il n'a pas conscience !