S'il est à racines nues, le pied de vigne se plante au printemps (ou à l'automne). En pot, cela reste faisable toute l'année, en évitant si possible les périodes de gel. Pour qu'une vigne puisse prendre ses aises et bien s'enraciner dans votre jardin, veillez à creuser un trou assez gra...

S'il est à racines nues, le pied de vigne se plante au printemps (ou à l'automne). En pot, cela reste faisable toute l'année, en évitant si possible les périodes de gel. Pour qu'une vigne puisse prendre ses aises et bien s'enraciner dans votre jardin, veillez à creuser un trou assez grand (40 cm de largeur et de profondeur) lors de la plantation. Veillez aussi à bien arroser lors de la mise en terre. La vigne ne supportant pas la concurrence des mauvaises herbes, il est nécessaire de désherber dans un rayon de 50 cm autour du plan. Un paillis est conseillé, au moins durant les premières années. Attention à ne pas enterrer le point de greffe, qui doit se retrouver 5 à 10 centimètres au-dessus du sol. Prévoyez 1,5 m entre les pieds (2 à 3 m si vous désirez les palisser contre un mur) et minimum 2 m entre les lignes. Par la suite, une vigne vous demandera de l'entretien et un certain savoir-faire: une vigne non taillée reste une liane qui risque de buissonner ou de ramper au sol. Le plus simple est ici de suivre une formation sur la taille, via un club ou une institution d'horticulture. En règle générale, les variétés de vigne vendues chez nous s'adaptent à tous les sols, sauf s'ils sont trop humides. Voici néanmoins deux espèces de raisins de table à conseiller plus particulièrement: le Muscat Bleu et le Birstaler Muscat.