À l'issue d'interminables négociations, la montagne a accouché d'une souris aux dires de nombreux commentateurs. La réforme des pensions sur laquelle s'est accordé le gouvernement se limite à ...

À l'issue d'interminables négociations, la montagne a accouché d'une souris aux dires de nombreux commentateurs. La réforme des pensions sur laquelle s'est accordé le gouvernement se limite à trois points. L'accord ne souffle pas mot sur les pensions à temps partiel ou les métiers pénibles. Rien n'est prévu non plus (jusqu'à présent) en ce qui concerne les différences entre les systèmes de pension des salariés, des indépendants et des fonctionnaires. Idem pour la retraite anticipée à 60 ans pour ceux qui ont travaillé pendant 42 ans. Nous allons donc nous concentrer sur les trois points essentiels de cette réforme. Ce qui suit est basé sur l'accord de la coalition. Il ne s'agit pas encore d'un texte législatif définitif. Par conséquent, certains éléments pourraient encore évoluer. Mais dès qu'un texte définitif paraîtra au Moniteur, la nouvelle réglementation sera directement appliquée par le Service fédéral des Pensions à votre future pension.