La première fois que j'ai rencontré mon beaupère, on a causé canaris car il en élevait, puis je l'ai accompagné à des expositions et, un jour, il m'a offert un couple d'oiseaux. Le virus était transmis ! ", se souvient Jean-Luc Petit, 67 ans. Parmi les quelque 400 canaris élevés chez cet ex-garagiste, à Neufchâteau, plusieurs sont champions de Belgique.
...