La majorité des chiens et des chats que je vois en consultation sont trop gros, ce qui les prédispose à toute une série de pathologies sousjacentes : diabète, problèmes cutanés, locomoteurs, cardiaques, etc. Il faut considérer chaque animal de manière individuelle et prendre en compte de nombreux paramètres comme, par exemple, savoir s'il est castré, stérilisé ou pas, sédentaire ou actif, son âge, son mode de vie, son environnement, mais aussi sa capacité à brû...