Quels sont les changements que subit la peau autour de la ménopause ?
...

Quels sont les changements que subit la peau autour de la ménopause ?Elle s'assèche, devient plus fine et moins ferme du fait de la perte en collagène. Elle perd aussi de son éclat et le teint devient moins homogène, avec l'apparition ou l'accentuation des taches solaires.Que peut-on faire pour contrer cette sécheresse cutanée ?Au quotidien, nettoyer sa peau sans l'agresser, avec des produits doux. L'hydratation est essentielle. Il faut adapter les produits à son type de peau : un sérum plus une crème à texture légère si l'on n'a pas la peau trop sèche, à la texture plus riche en cas de peau sèche ou déshydratée. On privilégiera les actifs anti-âge comme l'acide hyaluronique, les peptides et les antioxydants, en particulier la vitamine C. À la ménopause, l'application d'un soin corps hydratant devient incontournable.Et chez le dermatologue, quelles interventions privilégier ?Améliorer les qualités de la peau reste la préoccupation première : retrouver de l'éclat, resserrer le grain de peau, effacer les taches pigmentées... L'idéal est de viser un soin complet (ex. "Réjuvénation ") qui combine plusieurs techniques en une séance : du micro- needling pour stimuler la fabrication du collagène, un peeling superficiel pour homogénéiser le teint et resserrer le grain de peau et des LED pour stimuler le renouvellement cellulaire. Il faut compter un programme de quatre séances espacées de trois semaines pour un résultat optimum.Pour les peaux déshydratées, les injections d'acide hyaluronique, de vitamines et de peptides donnent de bons résultats.Comment préserver la santé du microbiote à la surface de la peau ?En respectant sa peau. Il faut éviter les nettoyages trop agressifs ou inadaptés et l'utilisation quotidienne des brosses nettoyantes.Quelles astuces pour rester fraîche malgré les bouffées de chaleur ?Lors de la ménopause, les rougeurs s'accentuent par flushs, mais aussi de façon plus ou moins importante sous forme d'une érythrose ou d'une couperose. Ces rougeurs diminuent l'éclat de la peau. On peut les traiter avec des séances de laser vasculaire. Il faut compter trois à quatre séances, en fonction de l'importance des rougeurs.