Faire le matamore, c'est se vanter, étaler ses qualités et ses actions, mais s...

Faire le matamore, c'est se vanter, étaler ses qualités et ses actions, mais souvent de manière ridicule et exagérée. Le mot vient de la langue espagnole, où matamoros signifie tueur de Maures. Un personnage de ce nom apparaît au théâtre en France au début du XVIIe siècle, chez Corneille. Il représente le fabulateur, le vantard ridicule. Tant et si bien que le mot propre est devenu commun.