Votre question et le principe-même des hôtels enfants non admis me mettent mal à l'aise. Un enfant, ça pleure, ça crie (parfois), ça remue. Alors oui, en vacances, on n'a pas toujours envie de devoir supp...