Récemment, une nouvelle étrange a fait la une de l'actualité : une vingtaine de bébés espagnols ont manifesté le syndrome du loup-garou. Ce qui se traduit par une pilosité anormale sur l'ensemble du corps. La cause du problème? Une entreprise pharmaceutique a étiqueté par erreur comme médicament anti-reflux un produit qui stimule la pousse des cheveux. Une erreur d'étiquetage encore plus dramatique s'est produite en Belgique, à la fin du siècle dernier : deux bébés soignés dans l'unité de soins intensifs de néonatalogie ont reçu un mauvais médicament (du chlorure de potassium hautement toxique...