Ce que je retiens surtout de votre article, c'est qu'une fois encore, on prend le consommateur automobiliste pour une poire. Tous ceux qui ont changé de voit...

Ce que je retiens surtout de votre article, c'est qu'une fois encore, on prend le consommateur automobiliste pour une poire. Tous ceux qui ont changé de voiture ces dernières années ont opté pour une voiture essence, parce que le diesel a été qualifié de très polluant, de dangereux. Les modèles les plus anciens, même s'ils roulaient encore bien et si leur longue durée de vie constituait finalement une certaine économie écologique, ont été interdits dans les centre-villes.Au final, nous nous retrouvons tous avec des voitures à essence qui consomment plus, émettent donc plus de CO2 et s'avèrent plus polluantes en produits nocifs que le diesel, qu'on nous représente maintenant comme un carburant plus propre que l'essence. On se moquerait de nous qu'on ne ferait pas autrement.