La satiété est un mécanisme instinctif grâce auquel notre corps nous informe qu'il a reçu l'énergie nécessaire et que manger n'est (temporairement) plus un besoin physique. Mais ce message peut rapidement passer inaperçu ou être ignoré. En cause? "Il existe des éléments perturbateurs, culturels ou sociétaux, répond Serge Pieters, professeur de diététique à la Haute-école Léonard de Vinci. En pre...

La satiété est un mécanisme instinctif grâce auquel notre corps nous informe qu'il a reçu l'énergie nécessaire et que manger n'est (temporairement) plus un besoin physique. Mais ce message peut rapidement passer inaperçu ou être ignoré. En cause? "Il existe des éléments perturbateurs, culturels ou sociétaux, répond Serge Pieters, professeur de diététique à la Haute-école Léonard de Vinci. En premier lieu, dans nos sociétés, la peur de la faim, qui est pourtant une sensation tout à fait naturelle: enfants, on nous a appris à terminer nos assiettes et à bien manger pour repousser le plus longtemps possible le sentiment de faim." D'où la tentation, plus ou moins inconsciente, de passer outre le sentiment de satiété pour se "caler", en se remplissant l'estomac au-delà de nos besoins. Le fait de lire à table ou de regarder un écran en mangeant va aussi faire passer le sentiment de satiété à l'arrière-plan, en rendant l'action de manger secondaire et automatique, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien dans les plats. "Il est donc très important de réserver un moment exclusif au fait de se nourrir, et de ne pas faire autre chose en même temps." Encore faut-il laisser au corps le temps d'enclencher le mécanisme de satiété, qui n'est pas instantané. "On considère qu'il faut une vingtaine de minutes entre la première bouchée et le moment où le corps pourra envoyer l'information qu'on a assez mangé. Manger lentement est donc primordial. On peut aussi commencer par un potage, ce qui temporise le repas." Reste à décrire le ressenti de la satiété. "C'est assez difficile car, tout comme la faim, c'est une sensation propre à chacun. Disons qu'elle se caractérise par une absence de faim, même s'il reste de la place pour manger plus, tout en laissant une sensation de légèreté, de dynamisme pour faire une balade digestive." Au contraire, une sensation de lourdeur ou d'estomac rempli, ainsi qu'une envie de dormir après le repas signifie presque à coup sûr que vous avez trop mangé.