La Marche Rose a pour but d'encourager un maximum de personnes à bouger quotidiennement et de collecter ainsi des fonds destinés à financer des projets de prévention du cancer du sein. Vu l'énorme succès remporté l'an dernier, deux marches sont organisées cette année, en mai et en octobre. Le défi consiste à effectuer...

La Marche Rose a pour but d'encourager un maximum de personnes à bouger quotidiennement et de collecter ainsi des fonds destinés à financer des projets de prévention du cancer du sein. Vu l'énorme succès remporté l'an dernier, deux marches sont organisées cette année, en mai et en octobre. Le défi consiste à effectuer au moins 10.000 pas par jour. Chaque participant comptabilise ses pas à l'aide d'un podomètre, via son smartphone ou encode manuellement le nombre de pas parcourus. Pas besoin d'être un marcheur chevronné pour participer. Chacun marche à son rythme, selon ses capacités. Bouger renforce le système immunitaire. De 300 à 1.000 cellules cancéreuses, neutralisées par une immunité performante, apparaissent quotidiennement dans l'organisme. Bouger booste la fonction pulmonaire. Mieux oxygéné, le corps est plus à même de se défendre contre les substances nocives comme les radicaux libres, à l'origine de nombreuses maladies. Bouger permet d'améliorer sa condition et de rester en bonne santé, ce qui stimule la régulation de la prolifération cellulaire. Bouger stimule la digestion, facilite l'assimilation des nutriments par le système digestif et accélère l'élimination des déchets. Bouger augmente la force musculaire, d'où une meilleure circulation du sang, une énergie décuplée, une revalidation plus rapide et une meilleure résistance aux traitements anticancéreux. Bouger réduit la fatigue induite par de nombreux cancers et les traitements.