DAM SUM

Le premier établissement a été inauguré il y a quelques années au Parvis de la Trinité à Bruxelles. La formule " new style dim sum " telle que pratiquée dans les quartiers modernes de Taipei, Hong Kong et Singapour, et l'ambiance chaleureuse haute en couleur ont rencontré un tel succès qu'un deuxième Dam Sum a ouvert ses portes il y a six mois, au rez-de-chaussée de l'aparthôtel Citadines, Marché au Poisson (Bruxelles). Cette néocantine asiatique style streetfood propose un large choix de plats à petits prix. Spécialité de la maison : Xiao long gun ou raviolis à la viande hachée, servis dans du bouillon. ...

Le premier établissement a été inauguré il y a quelques années au Parvis de la Trinité à Bruxelles. La formule " new style dim sum " telle que pratiquée dans les quartiers modernes de Taipei, Hong Kong et Singapour, et l'ambiance chaleureuse haute en couleur ont rencontré un tel succès qu'un deuxième Dam Sum a ouvert ses portes il y a six mois, au rez-de-chaussée de l'aparthôtel Citadines, Marché au Poisson (Bruxelles). Cette néocantine asiatique style streetfood propose un large choix de plats à petits prix. Spécialité de la maison : Xiao long gun ou raviolis à la viande hachée, servis dans du bouillon. Nous avons goûté le BBQ Porc Bun, deux buns à la vapeur farcis à la viande de porc (6,4 ?), les grandes crevettes enrobées de pâte transparente (6,4 ? pour trois), le wok de poulet Bad, sauce saté et à l'ail (11 ou 17 ?) et les nouilles frites aux fruits de mer et aux oignons verts (14,50 ?), avec en guise de dessert une glace matcha (6 ?). Pas de réservation possible dans ce restaurant moderne où on mange sur le pouce.Loungeatude est une maison de bouche aussi élégante qu'intimiste, l'endroit idéal pour se détendre en sirotant un cocktail au coin du feu ouvert dans la bibliothèque du salon ou passer un bon moment culinaire à une table joliment dressée. L'établissement à la déco très tendance, situé derrière le centre culturel de la Ferme du Biéreau, a ouvert en 2005. Le chef Jamel Aïchi y a posé ses valises récemment. La carte propose plusieurs menus à 49 et 65 ?. Le client pressé appréciera le menu Chrono Gourmand proposé à 28 et 37 ?. Notre choix s'est porté sur l'anguille au vert, nuage de wasabi, mandarine mikan et quinoa croquant (24 ?) et la panna cotta de bolets garnie de jeunes pousses et de fleurs comestibles (24 ?). La préparation de langoustines sur purée de pomme de terre avec sébaste fumée et caviar était d'une rare délicatesse (39 ?). Jamel Aïchi pratique une cuisine bien à lui, aux parfums résolument méridionaux.Le bistro Père et Mère, installé sur la Grand Place de Dixmude depuis trois ans, attire les amateurs de grands classiques de la cuisine belge et française. Jelle Devisch (29 ans) a repris le flambeau en mai dernier. Le célèbre traiteur Frans Saint Germain, qui a ouvert l'établissement avec sa femme Ria pour terminer son impressionnante carrière en beauté, encadre le chef en coulisses. Tous les mets que nous avons goûtés excellent par leur saveur, le savoir-faire du chef et le respect des traditions. Nous avons choisi les croquettes aux crevettes (croûte dorée et croustillante à souhait, appareil d'une texture irréprochable, généreusement garni de crevettes grises, 16 ?) et les cuisses de lapin mijotées à la Piedboeuf, sauce à la bière et aux pruneaux, servies avec des croquettes de pomme de terre (22 ?). Le vol-au-vent, richement garni de poulet fermier et de ris de veau, était nappé de sauce mousseline et accompagné de frites irréprochables (24 ?). La cuisine de Père et Mère, à base de produits de qualité supérieure, se confirme dans des plats à prix abordable qui valent le détour.