On connaît le message: pas d'exposition sans s'être enduit de crème solaire au préalable. Mais ce n'est pas tout... Reste encore à choisir le bon produit et à l'appliquer selon les règles de l'art. "Optez pour des crèmes au facteur 50+ et préférez les filtres minéraux qui laissent un film protecteur en surface, contrairement aux filtres chimiques qui pénètrent dans l'épiderme, conseille Lauranne Pierret, dermatologue. En prenant un SPF 50+, vous serez protégé à 98% contre les dégâts provoqués par les rayons UVB. Veillez en plus à remettre de la crème toutes les deux heures."
...

On connaît le message: pas d'exposition sans s'être enduit de crème solaire au préalable. Mais ce n'est pas tout... Reste encore à choisir le bon produit et à l'appliquer selon les règles de l'art. "Optez pour des crèmes au facteur 50+ et préférez les filtres minéraux qui laissent un film protecteur en surface, contrairement aux filtres chimiques qui pénètrent dans l'épiderme, conseille Lauranne Pierret, dermatologue. En prenant un SPF 50+, vous serez protégé à 98% contre les dégâts provoqués par les rayons UVB. Veillez en plus à remettre de la crème toutes les deux heures." Le SPF ou facteur de protection indique le taux de protection contre les UVB. Mais ce facteur prend également en compte un effet barrière contre les UVA. "Les UV ou rayons ultra-violets provoquent des dommages à court terme, comme les coups de soleil, mais aussi à plus long terme, comme les cancers de la peau. Les UVA sont responsables du vieillissement précoce de la peau qui se marque, au fil des années, par une perte de fermeté, des rides et ridules, des taches de pigmentation et également des cancers cutanés. Les UVA abîment aussi les couches profondes de la peau." Vérifiez que votre crème solaire porte bien le label UVA inscrit dans un cercle. C'est signe qu'elle protège efficacement contre ces rayons-là aussi, même si l'action anti-UVA sera toujours un peu plus faible que la protection anti-UVB. "La peau a besoin d'être exposée aux UVB pour synthétiser de la vitamine D. Mais l'usage d'une crème solaire, même de facteur 50+ et même appliquée chaque jour, n'empêche pas ce processus, rassure le Dr Lauranne Pierret. Tout simplement parce qu'on n'applique jamais la crème partout à 100% et qu'il suffit déjà d'une petite exposition quotidienne pour faire le plein de vitamine D. Il suffit d'exposer 7% de surface de peau - par exemple les avant-bras - un jour de soleil, en Belgique, pendant 10 minutes, pour synthétiser la dose quotidienne de vitamine D nécessaire. Il s'agit de la valeur moyenne pour un type de peau claire. Les peaux plus sombres ont besoin d'une exposition un peu plus longue." On estime qu'une personne sur dix est concernée par une forme d'allergie solaire. "Pour ces personnes, il existe des crèmes solaires spécifiques qui offrent une protection ultra haute contre les UVA et les UVB. Il vaut mieux exposer sa peau très progressivement et avec une forte protection, ou en demandant à son dermatologue une prescription pour une cure de luminothérapie. Cela permettra une désensibilisation progressive. Les compléments alimentaires, tels que le bêta- carotène ou l'extrait de fougère, donnent également de bons résultats chez certaines personnes, bien qu'il n'existe pas de preuves scientifiques à cet égard."