" A la suite d'un parcours de vie très compliqué, émaillé notamment de deux cancers, j'ai acheté, un peu par hasard, même si je ne crois pas au hasard, un appareil photo, en 2015. J'ai ainsi découvert la macrophotographie et, à travers cet art, toutes les petites beautés cachées de la nature, de la vie... Une passion rapidement devenue mon antidépresseur ", confie la Hutoise ...