Si on réagit parfois très fort aux mets très épicés, c'est à cause de la capsaïcine, une substance qu'on retrouve da...

Si on réagit parfois très fort aux mets très épicés, c'est à cause de la capsaïcine, une substance qu'on retrouve dans les piments, par exemple. Elle est responsable de la sensation de piquant sur le palais et dans la gorge car elle irrite à la fois les capteurs de température et de douleur situés dans la bouche, dans la gorge et dans les fosses nasales. La façon dont chacun de nous tolère ces sensations dépend de notre prédisposition génétique et de nos habitudes alimentaires. Car oui, on peut hausser son seuil de tolérance en mangeant progressivement de plus en plus épicé.