Le Pilates se base sur le renforcement des muscles profonds, sur la souplesse corporelle, l'équilibre, la coordination des mouvements et la conscience du corps. " Les séances sont structurées autour de séries d'exercices qui font travailler le ventre, le dos, les jambes, les bras, les épaules et même les pieds et les mains, précise Floor De Vlieghe, professeur de Pilates.
...

Le Pilates se base sur le renforcement des muscles profonds, sur la souplesse corporelle, l'équilibre, la coordination des mouvements et la conscience du corps. " Les séances sont structurées autour de séries d'exercices qui font travailler le ventre, le dos, les jambes, les bras, les épaules et même les pieds et les mains, précise Floor De Vlieghe, professeur de Pilates. L'accent est mis sur des enchaînements de mouvements extrêmement contrôlés partant des muscles abdominaux profonds (transverses, obliques...) ou du centre du corps (ventre et bas du dos). Ce travail musculaire est suivi par une série d'étirements. Certains exercices s'inspirent du yoga, de la danse, de l'acrobatie ou de la boxe. Cette discipline ne vise pas la performance : il n'y a pas deux corps identiques et chacun progresse à son rythme. Ce qui est logique quand on sait que le Pilates est à l'origine une technique de revalidation mise au point pendant la Première Guerre mondiale par Joseph Pilates pour remettre sur pied les soldats blessés. Et pour lever vos derniers doutes, sachez que le Pilates s'adresse aux femmes aussi bien qu'aux hommes ! Inutile d'être sportif/sportive ou d'avoir déjà une bonne forme physique pour s'y mettre. " Nous travaillons différents niveaux de difficulté et, pendant les cours, on peut à tout moment adapter un même exercice en fonction de l'avancement des participants, insiste Floor De Vlieghe. Les personnes en revalidation ou qui souffrent de problèmes de nuque ou de dos peuvent se mettre au Pilates sans aucun risque. Les exercices permettent de savoir où se situent les problèmes et les déséquilibres, et d'y remédier. On peut faire du Pilates chaque jour. " La plupart des cours en groupe se font au sol mais il existe aussi une variante du Pilates sur appareils. Le Pilates travaille la musculature profonde mais, à terme, celle-ci se renforce vraiment avec, à la clé, un corps plus fort, plus souple et une silhouette affinée. Le mental est également amélioré. " Le premier cours peut sembler ennuyeux mais dès le 2e ou le 3e, on constate déjà une amélioration de la concentration. Le Pilates permet une sorte de remise en forme intérieure qui booste la conscience du corps. Après quelques cours, on bouge avec plus d'assurance et on adopte de meilleures postures, que ce soit assis ou debout. Qu'il s'agisse de soulever un poids ou de passer l'aspirateur, on fait également tout plus facilement. " Le Pilates et le yoga ont quelques points communs mais diffèrent par bien des aspects. La pratique du yoga, née en Asie, existe depuis 5.000 ans. Elle insiste sur la méditation et le lien spirituel entre le corps et l'esprit, alors que le Pilates insiste plus sur l'action physique à partir des muscles. Le yoga, lui, accorde énormément d'attention aux exercices de respiration, comme à la méditation (se vider l'esprit). Le Pilates vise à une respiration contrôlée, avec inspiration par le nez et expiration par la bouche, une manière d'appuyer et de rythmer les exercices. Le Pilates améliore l'endurance, même si ce n'est pas le but premier. Comme cette discipline permet de booster la force, la souplesse et l'équilibre, elle complète des exercices d'endurance, comme la marche rapide, le jogging, le vélo ou la natation. Il n'est donc pas étonnant que nombre d'athlètes incluent à leur entraînement des exercices de Pilates pour prévenir les blessures et renforcer leur organisme. Le yoga et le Pilates sont également deux disciplines complémentaires.