C'est l'un des tableaux les plus célèbres de Pieter Bruegel. Une scène qui pue la misère, où les seuls personnages sont une colonne d'aveugles crasseux et en haillons. Leurs traits décharnés encadrent des orbites vides tandis qu'une catastrophe est en cours : les impotents chutent inexorablement, entraînés les uns après les autres dans un fossé boueux. Cette Parabole des aveugles a beau être inspirée d'un texte biblique, l'oeuvre picturale sonne étrangement vrai. Encore plus aujourd'hui : c'est que la petite église en arrière-plan du tableau se trouve juste devant nos yeux, bien reconnaissable, à quelques mètres à peine. Nous sommes à Sint-Anna-Pede, petit hameau du Brabant Flamand aux portes de la Région bruxelloise.
...