Tiens, si on allait à Amiens ?

23/10/18 à 09:30 - Mise à jour à 24/10/18 à 10:16

Source: Plusmagazine

Envie de vous dépayser mais pas trop loin et pas trop longtemps ? On a testé pour vous une escapade de 24h chrono à Amiens...

Tiens, si on allait à Amiens ?

© Olivia Van de Putte

Surnommée la "petite Venise" du Nord, cette ville picarde située à 2h30 de Bruxelles est célèbre pour son immense cathédrale. Mais on y visite aussi la maison de Jules Verne ou encore les jardins flottants. C'est parti pour un week-end de découvertes !

Les hortillonnages

Les hortillonnages d'Amiens

Les hortillonnages d'Amiens © Olivia Van de Putte

Incontournable à Amiens, une balade au fil de l'eau dans les hortillonnages, aussi nommés "jardins flottants" (du 1/4 au 31/10). On monte en groupe à bord d'une barquette en bois et on se laisse guider paisiblement au son du clapotis de l'eau dans ce dédale aquatique... "Ces hortillonnages ont été créés il y a deux mille ans ! A l'origine, c'était un marécage qui a été canalisé par l'homme afin de permettre des cultures maraîchères", explique notre guide passionné Jean-François. "Ces hortillonnages s'étendent sur 300 hectares de petits îlots et sont sillonnés par 65 km de canaux irrigués par la Somme." Une balade hyper relaxante dans la nature, à travers quelques-unes des 1.500 parcelles de terre, alors que nous nous trouvons à un jet d'eau seulement du centre-ville. On peut même apercevoir la cathédrale depuis notre embarcation. Epatant ! Au fil de ces 45 minutes de détente, on croisera quelques canards et on apercevra des fleurs, du houblon , toutes sortes de légumes, comme des potirons, des concombres ou même des christophines, et plusieurs variétés de saules dont le pleureur est l'arbre roi du site.

La plus grande cathédrale de France

Erigée à partir de 1220, la cathédrale gothique Notre-Dame d'Amiens est la plus vaste de France (145 m de long et 70 m de large) et sa nef la plus haute du monde. A titre comparatif, imaginez qu'elle pourrait contenir deux fois Notre-Dame de Paris ! A l'intérieur, lever les yeux vers le plafond donne d'ailleurs le tournis, l'impression d'être minuscule... Au sol de la nef, on peut apercevoir un labyrinthe octogonal formé par le pavement, un chemin qui était suivi à genoux par les fidèles en guise de pèlerinage symbolique. Amusez-vous aussi à chercher, parmi les nombreux angelots, l'Ange pleureur, un des éléments les plus connus de l'édifice. Cette sculpture symbolise le chagrin des orphelins dont un chanoine s'était occupé. Des visites guidées sont organisées et vont mèneront dans les tours, inégales, d'où on peut jouir d'une vue magnifique sur Amiens. Pour vous imprégner encore plus de l'esprit de l'époque, logez à l'hôtel Le Prieuré. C'est ici, à l'ombre des tours que résidaient les chanoines de la cathédrale. Vous vous réveillerez au son des cloches de Notre-Dame...

Tiens, si on allait à Amiens ?

© Olivia Van de Putte

 L'Ange pleureur.

L'Ange pleureur. © Olivia Van de Putte

La maison de Jules Verne

On ne le sait pas forcément mais l'écrivain français Jules Verne (1828-1905) a vécu trente-quatre ans (1871-1905) à Amiens, d'où était originaire son épouse Honorine et où il s'impliqua activement jusqu'à devenir conseiller municipal. Le couple s'installa dans la vaste "maison à la tour", une demeure du XIXe siècle dont la visite vaut clairement la peine. Le parcours commence par le jardin d'hiver pour nous emmener ensuite dans la salle à manger, le grand salon ou encore dans la reconstitution du bateau de Jules Verne, dans sa bibliothèque, dans le grenier où sont exposées les machines volantes qu'il a imaginées. Le clou du parcours est sûrement le petit cabinet de travail de l'auteur du Tour du Monde en 80 jours que l'on aperçoit depuis la porte entre-ouverte... C'est dans cette plus petite pièce de la maison que Jules Verne écrivit plus de trente romans. Là, assis à ce bureau sur lequel est posé un globe et à côté duquel est installé un petit lit de repos. On a presque l'impression qu'il va réapparaître, plume à la main, tellement l'endroit, au plancher qui craque, a conservé son âme... Le temps semble réellement s'arrêter lors de cette visite comprenant notamment la reproduction du bateau de l'écrivain. Un voyage extraordinaire dans l'univers fascinant d'un passionné d'explorations, qui ambitionnait de décrire le monde sous une forme attrayante.

Le bureau de Jules Verne

Le bureau de Jules Verne © Olivia Van de Putte

Le bateau de Jules Verne

Le bateau de Jules Verne © Olivia Van de Putte

Le quartier Saint-Leu

C'est dans ce quartier pittoresque que vous trouverez le plus d'animation ! Ici, dans le vieil Amiens, on flâne le long de l'eau, on admire les jolies façades colorées, à colombages ou non, puis on finit toujours par se laisse tenter par une terrasse pour siroter un apéritif ou déguster pourquoi pas une ficelle picarde, une crêpe garnie de jambon et de champignons, gratinée au fromage. Spécialité délicieuse mais copieuse ! Plutôt envie d'un repas gastronomique ? A deux pas de là, l'accueillant restaurant Les Orfèvres propose un menu carte blanche, c'est-à-dire un menu surprise (chouette !) composé de plats de saison et du terroir. On s'est ainsi notamment régalé d'une noix de Saint-Jacques du Crotoy accompagnée d'une quenelle de purée de céleri des hortillonnages. Un ensemble de plats raffinés et joliment dressés. Pour ramener une gourmandise sucrée au pays, jetez-vous sans hésitation sur les macarons d'Amiens. Spécialité de la ville depuis le XVIe siècle, cette douceur, à base d'amandes et de miel, est à l'origine de la réputation de la maison Trogneux. Pour la petite histoire, la boutique a été fondée par un aïeul de Brigitte Macron, née Trogneux. Et c'est d'ailleurs au lycée d'Amiens que la Première dame de France a rencontré Emmanuel Macron.

Tiens, si on allait à Amiens ?

© Olivia Van de Putte

Tiens, si on allait à Amiens ?

© Olivia Van de Putte

Noix de Saint-Jacques du Crotoy

Noix de Saint-Jacques du Crotoy © Olivia Van de Putte

Infos : www.amiens.fr

Hôtel Le Prieuré : www.hotel-prieure-amiens.com

Restaurant Les Orfèvres : www.lesorfevres.com

Nos partenaires