" Lorsque je découvris le Maroc, je compris que mon propre chromatisme était celui des zelliges, des zouacs, des djellabas et des caftans. Les audaces, qui sont depuis les miennes, je les dois à ce pays, à la violence des accords, à l'insolence des mélanges, à l'ardeur des inventions ". Ces paroles d'Yves Saint Laurent sont projetées sur un des murs du musée qui porte désormais son nom à Marrakech. Les zelliges sont des éléments de décor dans l'art maghrébin et les zouacs, des ornements. Quant au musée d'Yves Saint Laurent, ouvert depuis octobre 2017, il est déjà devenu, en quelques mois seulement, une des attractions majeures de l'ex-cité impériale.
...