C'est sur une lande battue par les vents, à Salisbury, dans le sud de l'Angleterre, que s'élève le site de Stonehenge. Ce cercle de mégalithes hauts de 7 mètres, élevés vers l'an 3.000 avant J.C., a suscité au fil des siècles d'innombrables théories, des plus scientifiquement étayées aux plus farfelues : il s'agirait d'une machine astronomique préhistorique, d'une construction réalisée par Merlin l'Enchanteur, d'un temple druide celtique... Cette dernière supposition compte parmi les mythes qui ont la vie dure. Elle a d'ailleurs été relancée au XVIIIe siècle et perpétuée par les néo-druides qui se rassemblent chaque année à Stonehenge, le 21 juin, à l'occasion du solstice d'été. Pourtant, le site n'a rien d'un temple druidique : les druides celtes ne sont apparus qu'aux environs de l'an 500 avant notre ère, alors que Stonehenge existait déjà de...