Arroser copieusement les plantes

Dans le cas où les autorités n'auraient pas encore mis en place des restrictions d'eau, ne lésinez pas sur l'arrosage de vos plantes. Chaque jour, versez une quantité abondante d'eau au pied de vos fleurs. Préférez le faire en fin de journée, juste avant la tombée de la nuit, pour éviter que l'eau ne s'évapore trop vite.

Optimiser l'arrosage

En cas de restrictions d'eau, il n'est pas toujours possible d'arroser chaque jour ses plantes. Il est alors conseillé d'arroser copieusement vos fleurs tous les trois jours afin de permettre à l'eau de pénétrer dans le sol pour abreuver les racines.

Faites choix, n'arrosez pas tout votre jardin :

  • oubliez la pelouse, qui jaunira mais reverdira par après sans soucis ;
  • privilégiez plutôt l'arrosage des arbustes, arbres et autres vivaces plantés il y a moins d'un an : sans eau, ces jeunes pousses ne survivraient pas
  • pour vos fleurs, arroser celles qui vous tiennent particulièrement à coeur, qui à en sacrifier d'autres.

Pourquoi ne pas récupérer l'eau usagée pour arroser vos plantes ? Avant de prendre une douche par exemple, récupérez l'eau froide dans un sceau le temps que celle-ci arrive à la bonne température. Ne faites pas couler l'eau inutilement : conservez l'eau de lavage des fruits et légumes et réutiliser l'eau de cuisson.

Faire de l'ombre

© iStock

Lorsque les températures grimpent, les communes rationnent bien souvent l'utilisation de l'eau et interdisent donc l'arrosage des plantes et des pelouses. Pour éviter que votre jardin d'agrément ne vire au brun, une astuce serait de lui faire de l'ombre.

  • Si vous avez un parasol de plage, vous pouvez le planter au milieu de votre plate-bande afin de protéger les fleurs et autres plantes qui y poussent.
  • Vous n'avez pas de parasol ? Alors un paravent peut tout aussi bien faire l'affaire : interposez-le entre les plantes les plus fragiles et le soleil. N'oubliez pas de le déplacer tout en long de la journée, pour s'assurer que l'ombre pointe toujours dans la bonne direction.
  • Autre atout pour votre jardin : la canisse. Fabriquez un écran temporaire de canisses, en le plaçant de façon à faire de l'ombre à vos plantes, suivant les différentes heures de la journée. Pour se faire, enfoncez des grands tuteurs tous les mètres, et attachez-y des canisses avec du fil de fer.
  • Vous pouvez aussi vous procurer du voile d'ombrage et le poser directement sur vos plantes, lorsque celles-ci ne sont pas trop grandes.
  • Pour vos fleurs en pot, n'hésitez pas à les regrouper à l'ombre lorsque vous vous absentez plusieurs jours. Protégez-les aussi du vent, qui peut favoriser l'évaporation et la sécheresse. En serrant vos plantes, vous créez une sorte de "microclimat" qui va leur permettre de résister aux chaleurs plus extrêmes.

Biner et désherber

En jardinage, le binage consiste à remuer la terre, à ameublir la couche superficielle du sol autour des plantes. Cela permet de "casser la croûte" qui se forme en période de sécheresse et qui empêche l'eau de pénétrer jusqu'aux racines. Biner permet aussi de retirer toutes les mauvaises herbes qui pompent inutilement l'eau d'arrosage.

Pailler

Il n'y a pas que dans les boxes que la paille est utile. En période de canicule, le paillage du sol évite que ce dernier ne surchauffe pendant la journée. Il limite aussi l'évaporation de l'eau. Quand les températures sont extrêmes, n'hésitez pas à faire des couches de paille plus épaisses : environ 10 à 20 cm.

Source : Ooreka