Il fut un temps ou emménager dans une maison revenait à se fixer définitivement. Les investissements réalisés à domicile étaient uniquement affaire de préoccupations et de goûts personnels. " Nos parents, nos grands-parents ont acheté ou construit leur domicile jeunes et y sont quasiment restés jusqu'à leur décès, confirme Eric Cloes, rédacteur en chef du magazine Je vais construire. Mais la donne a changé : cette " maison pour la vie " n'existe plus. De nos jours, la plupart des gens changent de domicile à plusieurs reprises, en fonction de l'évolution de leurs besoins : quand les enfants arrivent ou quittent le nid, quand la mobilité s'amenuise... " Il n'est pas rare qu'un couple de 50+ envisage de déménager dans un futur pas si éloigné, tout en sachant que leur prochain domicile ne sera peut-être pas le dernier !
...