Parc, l'abbaye miraculée : "Tout est pratiquement dans l'état de la première moitié du 18ème siècle"

18/12/18 à 09:30 - Mise à jour à 09:01
Du Plusmagazine du 22/11/18

La Révolution française a détruit ou démembré la plupart des monastères de nos régions. Exception notable : l'abbaye de Parc, à Louvain, restée presque intacte depuis le XVIIIe siècle.

Nageant au milieu des roseaux, un colvert gonfle sa poitrine pour mieux séduire sa dame. Ses cris se perdent au milieu de ceux des autres oiseaux aquatiques, innombrables. Loin derrière l'eau calme des viviers, un clocher émerge de bâtiments baroques et diffuse la mélodie aigrelette d'un carillon. Difficile à croire : ce lieu, qui respire la sérénité, est coincé entre deux voies de chemin de fer, à quelques centaines de mètres à peine du ring de Louvain. Parc est une parenthèse, la relique d'une époque disparue. Une abbaye presque intégralement préservée depuis la chute de l'Ancien Régime.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés de Plus Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles de Plusmagazine.be.

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires