Un jardin en ville

Un jardin en ville, ce n'est que du bonheur. Tout d'abord parce que ces petites perles vertes contribuent à la biodiversité, mais également parce qu'ils sont un havre de paix pour leurs propriétaires stressés par le milieu urbain.

Mais avant d'envisager l'aménagement de votre jardin de ville, il faut bien songer à l'usage que vous en avez. Si vous n'avez pas la main verte ou que vous n'avez pas le temps d'accorder une grande attention à vos plantations, ou encore si des enfants y jouent, si vous voulez un coin lecture, un point d'eau, etc. Vous devrez avoir tous ces éléments à l'esprit avant de commencer à penser votre jardin, balcon ou coin de verdure.

Créer de la profondeur

Il faut pouvoir donner une illusion de profondeur lorsqu'on a un petit jardin. A la manière des jardins japonais, la création de différents niveaux et de différentes ambiances va donner l'envie d'en explorer chaque recoin. Votre jardin sera alors à considérer comme une pièce supplémentaire de votre habitation. Noyer le regard en plantant des arbustes et des fleurs de différentes tailles et à différents niveaux. Jouer avec la transparence puis l'opacité. Faire en sorte que l'oeil ne voit plus le fond du jardin et paradoxalement, il semblera alors plus grand.

Avant de commencer vos aménagements, dessinez toutes vos idées sur papier afin d'anticiper les éventuels problèmes de passage, ou de décliner vos envies de différentes manières.

Plus le jardin est petit, plus les lignes devront être géométriques, les courbes et rondeurs viendront des végétaux. Pour habiller les murs ou à l'arrière-plan de vos parterres, privilégiez la verdure car vos fleurs seront mieux mises en valeur si elles sont sur un fond vert.

Un coin potager

En fonction de votre consommation et de votre motivation, il est intéressant de cultiver un potager en carré dans une partie de votre jardinet. Ces carrés de 1,20 m entourés de planches, de pierres ont plusieurs avantages. Tout d'abord une économie de temps et d'espace. Une grande diversité puisque ce carré peut lui-même être subdivisé en plusieurs petits carrés accueillant des cultures diverses, vous pouvez y mêler plantes aromatiques, légumes et fleurs.

De plus, une rotation rapide des plantations épuise moins rapidement la terre. En fonction de l'état de votre dos ou de vos genoux, il est même possible de surélever ces petites parcelles, au point d'avoir un potager à hauteur d'homme.

ce site d'ecojardinage explique étape par étape comment faire un jardin en carré: http://www.jardin-bio.net/interet.htm

Une autre site, le "Potager de Marie" qui décrit également l'élaboration d'un jardin carré: http://www.potagerencarres.info/

Une invention particulièrement intéressante pour un jardin en carré installé en quelques minutes sont les " bacsac ", ces contenants souples 100 % recyclables en géotextile permettent de cultiver des plantes, des fleurs, des herbes aromatiques hors sol. L'avantage de ces " Bacsac " c'est qu'ils laissent respirer la terre, limitent l'évaporation, résistent au gel et aux UV et se déclinent en différentes tailles.

Découvrez la gamme ici http://www.bacsac.fr/fr/

Aménager un balcon

La première chose à savoir avant d'aménager votre balcon, c'est que ce petit espace supporte en moyenne 300 kg au m². Les plantations varieront en fonction de sa position.

Le balcon pourra déjà assouvir en partie votre passion pour le jardinage. Il est en effet possible de réaliser pas mal de choses sur ce petit espace. Une grande variété de fleurs, de plantes ou d'herbes aromatiques s'adaptent très bien en pots. Sur le balcon, il faut travailler en strates, créer des niveaux et ne pas hésiter à habiller les murs ou les parois séparatrices. Avant de choisir les plantes, il faut prendre en considération l'orientation du balcon et le temps d'ensoleillement (variant selon l'étage de votre habitation).

- A l'ombre ou mi-ombre : bidens, azalées, pavots, mais aussi hellébores, euphorbes, narcisses ou impatiens, fuchsia, capucine, begonia, diascia, lobélia. Ciboulette, menthe, persil pour les aromatiques s'accommodent aussi de la mi-ombre.

- En plein soleil, n'hésitez pas à investir dans un petit arbre fruitier. Pour cultiver les légumes sur le balcon, il faut compter au moins 4 heures d'ensoleillement. Pour les tomates et les poivrons, il faudra même 8 heures d'ensoleillement. Il existe toute une série de légumes nains vendus en godets. Car les légumes à fort développement ne supporteront pas l'exiguïté d'un bac ou d'une jardinière.

Veillez à alterner les annuelles, les vivaces et les arbustes afin de profiter d'un cadre verdoyant toute l'année.

Préférez les pots

Sur le balcon, privilégiez les pots aux jardinières. Ces dernières sont plus difficiles à agencer sur un espace réduit. Avec les pots, vous pourrez faire vivre votre balcon au gré de vos envies. Ils sont plus légers. Privilégiez les couleurs claires, elles réfléchissent la lumière et ralentissent le desséchement de la terre. Mais songez à garder le même style pour donner une harmonie à votre balcon. Gardez vos arrosoirs à l'extérieur, lors de l'arrosage, l'eau sera tempérée (arroser le soir ou tôt le matin). Songez que vos plantes souffriront davantage de la chaleur sur un balcon, au-delà de 25 ° arrosez deux fois par jour.

Toutefois, si vous deviez choisir des bacs, prenez-les en terre cuite pour les plantes aromatiques. Les bacs en métal brûlent les racines et les pots en plastique sont sensibles aux variations de températures.

Les caisses de vin en bois peuvent servir de jardinière ou pour les plus créatifs, des récipients (soupière, ancienne valise,...) chinés en brocante peuvent donner une allure romantique à votre balcon ou jardin. Si la situation le permet, une petite table bistrot et deux chaises vous permettront de déjeuner dehors.

Si vous êtes du genre flâneur, n'hésitez pas à installer un hamac avec support. Et si le sol de votre balcon n'est pas agréable, recouvrez-le de caillebotis de bois, ça le rendra plus chaleureux. Il est également possible de couvrir le sol ou une partie de sedum, une plante grasse couvrante qui garde sa taille initiale. Vous pourrez y placer un matelas d'extérieur et un léger voile fixé à un crochet sur une des parois pourra garantir un coin d'ombre à un balcon trop exposé.

L'éclairage

L'éclairage de votre balcon magnifiera votre aménagement. Quelques points lumineux fonctionnant à l'énergie solaire vous donneront une vue pleine de mystère depuis votre intérieur. Nature et découvertes ou Ikéa proposent plusieurs produits intéressants de type libellule solaire ou bougie solaire. La tendance est également au retour des grandes lanternes de bois ou d'osier.

Dans la cuisine

A l'instar des murs végétaux, il est désormais possible de cultiver un potager d'intérieur. Certaines sociétés comme Ecoflore ont développé des potagers de cuisine, disponibles uniquement en France pour l'instant.

Les jardins hydroponiques, déjà utilisés dans les navettes spatiales, qui se cultivent hors-sol, c'est-à-dire, sans terre ni terreau mais dans un substrat étudié pour apporter tous les nutriments nécessaires aux plantations sont également en train de prendre de l'ampleur.

En effet, la culture " indoor " a le vent en poupe et on ne pourrait que se réjouir de voir fleurir tout le matériel adéquat dans nos jardineries classiques.

Un jardin en ville, ce n'est que du bonheur. Tout d'abord parce que ces petites perles vertes contribuent à la biodiversité, mais également parce qu'ils sont un havre de paix pour leurs propriétaires stressés par le milieu urbain.Mais avant d'envisager l'aménagement de votre jardin de ville, il faut bien songer à l'usage que vous en avez. Si vous n'avez pas la main verte ou que vous n'avez pas le temps d'accorder une grande attention à vos plantations, ou encore si des enfants y jouent, si vous voulez un coin lecture, un point d'eau, etc. Vous devrez avoir tous ces éléments à l'esprit avant de commencer à penser votre jardin, balcon ou coin de verdure. Il faut pouvoir donner une illusion de profondeur lorsqu'on a un petit jardin. A la manière des jardins japonais, la création de différents niveaux et de différentes ambiances va donner l'envie d'en explorer chaque recoin. Votre jardin sera alors à considérer comme une pièce supplémentaire de votre habitation. Noyer le regard en plantant des arbustes et des fleurs de différentes tailles et à différents niveaux. Jouer avec la transparence puis l'opacité. Faire en sorte que l'oeil ne voit plus le fond du jardin et paradoxalement, il semblera alors plus grand. Avant de commencer vos aménagements, dessinez toutes vos idées sur papier afin d'anticiper les éventuels problèmes de passage, ou de décliner vos envies de différentes manières. Plus le jardin est petit, plus les lignes devront être géométriques, les courbes et rondeurs viendront des végétaux. Pour habiller les murs ou à l'arrière-plan de vos parterres, privilégiez la verdure car vos fleurs seront mieux mises en valeur si elles sont sur un fond vert. En fonction de votre consommation et de votre motivation, il est intéressant de cultiver un potager en carré dans une partie de votre jardinet. Ces carrés de 1,20 m entourés de planches, de pierres ont plusieurs avantages. Tout d'abord une économie de temps et d'espace. Une grande diversité puisque ce carré peut lui-même être subdivisé en plusieurs petits carrés accueillant des cultures diverses, vous pouvez y mêler plantes aromatiques, légumes et fleurs. De plus, une rotation rapide des plantations épuise moins rapidement la terre. En fonction de l'état de votre dos ou de vos genoux, il est même possible de surélever ces petites parcelles, au point d'avoir un potager à hauteur d'homme. ce site d'ecojardinage explique étape par étape comment faire un jardin en carré: http://www.jardin-bio.net/interet.htmUne autre site, le "Potager de Marie" qui décrit également l'élaboration d'un jardin carré: http://www.potagerencarres.info/ Une invention particulièrement intéressante pour un jardin en carré installé en quelques minutes sont les " bacsac ", ces contenants souples 100 % recyclables en géotextile permettent de cultiver des plantes, des fleurs, des herbes aromatiques hors sol. L'avantage de ces " Bacsac " c'est qu'ils laissent respirer la terre, limitent l'évaporation, résistent au gel et aux UV et se déclinent en différentes tailles. Découvrez la gamme ici http://www.bacsac.fr/fr/ La première chose à savoir avant d'aménager votre balcon, c'est que ce petit espace supporte en moyenne 300 kg au m². Les plantations varieront en fonction de sa position. Le balcon pourra déjà assouvir en partie votre passion pour le jardinage. Il est en effet possible de réaliser pas mal de choses sur ce petit espace. Une grande variété de fleurs, de plantes ou d'herbes aromatiques s'adaptent très bien en pots. Sur le balcon, il faut travailler en strates, créer des niveaux et ne pas hésiter à habiller les murs ou les parois séparatrices. Avant de choisir les plantes, il faut prendre en considération l'orientation du balcon et le temps d'ensoleillement (variant selon l'étage de votre habitation). - A l'ombre ou mi-ombre : bidens, azalées, pavots, mais aussi hellébores, euphorbes, narcisses ou impatiens, fuchsia, capucine, begonia, diascia, lobélia. Ciboulette, menthe, persil pour les aromatiques s'accommodent aussi de la mi-ombre. - En plein soleil, n'hésitez pas à investir dans un petit arbre fruitier. Pour cultiver les légumes sur le balcon, il faut compter au moins 4 heures d'ensoleillement. Pour les tomates et les poivrons, il faudra même 8 heures d'ensoleillement. Il existe toute une série de légumes nains vendus en godets. Car les légumes à fort développement ne supporteront pas l'exiguïté d'un bac ou d'une jardinière. Veillez à alterner les annuelles, les vivaces et les arbustes afin de profiter d'un cadre verdoyant toute l'année. Sur le balcon, privilégiez les pots aux jardinières. Ces dernières sont plus difficiles à agencer sur un espace réduit. Avec les pots, vous pourrez faire vivre votre balcon au gré de vos envies. Ils sont plus légers. Privilégiez les couleurs claires, elles réfléchissent la lumière et ralentissent le desséchement de la terre. Mais songez à garder le même style pour donner une harmonie à votre balcon. Gardez vos arrosoirs à l'extérieur, lors de l'arrosage, l'eau sera tempérée (arroser le soir ou tôt le matin). Songez que vos plantes souffriront davantage de la chaleur sur un balcon, au-delà de 25 ° arrosez deux fois par jour. Toutefois, si vous deviez choisir des bacs, prenez-les en terre cuite pour les plantes aromatiques. Les bacs en métal brûlent les racines et les pots en plastique sont sensibles aux variations de températures. Les caisses de vin en bois peuvent servir de jardinière ou pour les plus créatifs, des récipients (soupière, ancienne valise,...) chinés en brocante peuvent donner une allure romantique à votre balcon ou jardin. Si la situation le permet, une petite table bistrot et deux chaises vous permettront de déjeuner dehors. Si vous êtes du genre flâneur, n'hésitez pas à installer un hamac avec support. Et si le sol de votre balcon n'est pas agréable, recouvrez-le de caillebotis de bois, ça le rendra plus chaleureux. Il est également possible de couvrir le sol ou une partie de sedum, une plante grasse couvrante qui garde sa taille initiale. Vous pourrez y placer un matelas d'extérieur et un léger voile fixé à un crochet sur une des parois pourra garantir un coin d'ombre à un balcon trop exposé. L'éclairage de votre balcon magnifiera votre aménagement. Quelques points lumineux fonctionnant à l'énergie solaire vous donneront une vue pleine de mystère depuis votre intérieur. Nature et découvertes ou Ikéa proposent plusieurs produits intéressants de type libellule solaire ou bougie solaire. La tendance est également au retour des grandes lanternes de bois ou d'osier. A l'instar des murs végétaux, il est désormais possible de cultiver un potager d'intérieur. Certaines sociétés comme Ecoflore ont développé des potagers de cuisine, disponibles uniquement en France pour l'instant. Les jardins hydroponiques, déjà utilisés dans les navettes spatiales, qui se cultivent hors-sol, c'est-à-dire, sans terre ni terreau mais dans un substrat étudié pour apporter tous les nutriments nécessaires aux plantations sont également en train de prendre de l'ampleur. En effet, la culture " indoor " a le vent en poupe et on ne pourrait que se réjouir de voir fleurir tout le matériel adéquat dans nos jardineries classiques.