Nous sommes nombreux à avoir déjà essayé de faire pousser un avocatier à partir d'un noyau d'avocat. Mais il n'y pas que cette plante exotique qui se prête à ce jeu. Savez-vous qu'à partir de pépins d'orange, de citron, de clémentine ou de mandarine, il est simplissime de faire germer et grandir un oranger, un citronnier, un clémentinier ou un mandarinier ?

Le principe de multiplication végétative, lui, permet en plongeant un reste de poireau, de céleri ou même d'ananas dans l'eau, d'en voir progressivement émerger des racines puis le fruit ou le légume. Si nous ne vous promettons pas une production susceptible de nourrir toute la famille, ces techniques ont le mérite d'être praticables en appartement comme sur une terrasse.

Mode d'emploi

  • Avocat : Rincer le noyau pour faire disparaître toute trace de chair. Piquer 4 cure-dents dans le noyau pour le placer en équilibre sur un verre, pointe vers le haut. Remplir le verre d'eau jusqu'à mi-noyau. Racines et germes vont apparaître. Attendre, parfois plusieurs semaines, que le noyau se fende avant de planter.
  • Ananas : Conserver la tranche faîtière portant les feuilles et déposer cette queue d'ananas dans un bol d'eau exposé au soleil. Au bout d'un mois, miracle, un nouveau bébé ananas sort de ce berceau. Planter après avoir ôté les feuilles mortes.
  • Citronnelle, poireau, céleri branche, fenouil, laitue... : Déposer une rondelle pleine de céleri ou de fenouil dans l'eau, en laissant une partie émergée. Viser une place ensoleillée. Ces tronçons vont développer feuillage et racines. Pour la citronnelle, plonger un morceau de tige dans l'eau suffit pour lancer le processus. Pour le poireau, la laitue ou le choux chinois, c'est la base racinaire qui est utilisée. Vous n'en tirerez pas un légume entier mais de belles feuilles vertes parfaites pour une soupe ou une salade.
  • Orange, mandarine, citron, pomelo : Rien de plus facile que reproduire des agrumes maison, par semis des pépins, secs et nettoyés, dans un terreau de semis. Enfoncer à 1 cm et maintenir humide dans un endroit chaud. Une fois les plantules suffisamment formées que pour être transplantées, installez-les dans des pots d'une dizaine de cm de diamètre. Prévoir un deuxième rempotage lorsque les plants atteignent 20 à 30 cm. S'ils sont installés à l'extérieur, penser à les rentrer pour l'hiver.
  • Gingembre : La recette magique peut même fonctionner avec du gingembre : repiquer un tronçon du rhizome dans une terre de rempotage et conserver dans un endroit humide et ombragé.
Nous sommes nombreux à avoir déjà essayé de faire pousser un avocatier à partir d'un noyau d'avocat. Mais il n'y pas que cette plante exotique qui se prête à ce jeu. Savez-vous qu'à partir de pépins d'orange, de citron, de clémentine ou de mandarine, il est simplissime de faire germer et grandir un oranger, un citronnier, un clémentinier ou un mandarinier ? Le principe de multiplication végétative, lui, permet en plongeant un reste de poireau, de céleri ou même d'ananas dans l'eau, d'en voir progressivement émerger des racines puis le fruit ou le légume. Si nous ne vous promettons pas une production susceptible de nourrir toute la famille, ces techniques ont le mérite d'être praticables en appartement comme sur une terrasse.