Ma maison, nid de plomb ?

08/05/18 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Plusmagazine

Très utilisé dans le passé pour les peintures ou les canalisations, le plomb est parfois présent dans les habitations anciennes ou les jardins construits en zone industrielle (désaffectée ou non). Quand faut-il s'inquiéter et que faire en cas de pollution suspectée ? L'association Espace Environnement vient de sortir une fiche à ce propos.

Ma maison, nid de plomb ?

© Getty Images/iStockphoto

Qu'on se rassure : tout le monde n'est pas concerné par le risque d'exposition au plomb. Dans sa fiche "Je peux prévenir le risque d'exposition au plomb dans et autour de mon logement", l'association relève sept cas où le risque doit être considéré. En règle générale, toute maison construite ou rénovée avant les années 50 est susceptible de contenir du plomb, via les canalisations d'eau - du plomb se retrouve alors en petite quantité dans l'eau de distribution - ou les peintures des anciennes plinthes, portes et murs. D'où le risque de libérer des vapeurs ou des poussières plombées dans l'atmosphère lorsqu'on décape ces peintures anciennes ! A cela, il faut ajouter le risque de pollution des terres lorsqu'on habite à proximité d'un (ancien) site industriel. Plus étonnant, la fiche rappelle que cuisiner régulièrement dans de la vaisselle émaillée, vernissée (type tagines) expose également à l'ingestion de plomb.

Un poison, des solutions

S'ensuivent quelques règles élémentaires pour diminuer ou limiter les risques, à prévoir le plus souvent en cas de rénovation : par exemple, remplacer les anciennes portes, plinthes ou les recouvrir d'une double ou triple couche de peinture moderne. En cas de doute, l'association rappelle qu'il est possible de faire analyserla terre du jardin(en vérifiant préalablement les cartes de pollution des solsici),l'eau de distributionet/ou celle de citerne (des tuiles vernissées ou des soudures du zinc peuvent la contaminer et transmettre le plomb aux légumes du potagers arrosés avec cette eau), lesécailles de peinturese détachant d'anciennes surfaces... Une rénovation des canalisations intérieure peut être envisagée si l'eau est contaminée ; Espace Environnement rappelle par ailleurs que les adoucisseurs d'eau ne sont pas toujours une bonne idée : "la calcaire réduit le transfert du plomb des canalisations dans l'eau ". Enfin, si de l'eau a stagné dans des conduites en plomb (pendant la nuit, par exemple), mieux vaut ouvrir le robinet quelques instants avant de la consommer.

Le plomb est un toxique qui a la fâcheuse tendance à se fixer durablement dans l'organisme, ce qui peut provoquer une intoxication sur le long terme, provoquant le saturnisme. Cette pathologie est responsable "d'anémie, de douleurs abdominales, d'agitation, d'insomnies...", rappelle Espace Environnement.

Plus d'infos et de conseils ? Rendez-vous sur la fiche d'information n°15 éditée par Espace Environnement dans la série "La Santé et l'Habitat", "Je peux prévenir le risque d'exposition au plomb dans et autour de mon logement !

"

En savoir plus sur:

Nos partenaires