Le bureau d'études shopperware a analysé, à la demande de Comeos, le rôle que joue le jardin dans la vie du Belge et le comportement d'achat de ce dernier.

Il ressort de cette étude, réalisée tous les trois ans, que la taille moyenne d'un jardin en Belgique est de 551 mètres carrés, soit 85 mètres carrés de moins qu'il y a trois ans. Malgré cela, il semble que le Belge ait de plus en plus la main verte. Ce dernier prévoit d'ailleurs de consacrer davantage encore d'attention, de temps et d'argent à son carré de verdure.

Près de 40% des dépenses qui y sont consacrées concernent les plantes et les fleurs. Les personnes plus âgées et pensionnées sont celles qui consacrent le plus d'argent à leur jardin.

La précédente enquête de 2017 avait déjà révélé l'attrait croissant qu'exercent le potager maison et la culture de légumes et d'herbes aromatiques, et cette tendance se poursuit.

Au cours du confinement, le Belge a logiquement acheté plus d'articles via des sites de vente en ligne. Nous avons également passé plus de temps au jardin pendant cette période particulière. La part des Belges qui ont passé plus de 25% de leur temps libre au jardin est passée de 42% en 2017 à 51% cette année.

Le bureau d'études shopperware a analysé, à la demande de Comeos, le rôle que joue le jardin dans la vie du Belge et le comportement d'achat de ce dernier. Il ressort de cette étude, réalisée tous les trois ans, que la taille moyenne d'un jardin en Belgique est de 551 mètres carrés, soit 85 mètres carrés de moins qu'il y a trois ans. Malgré cela, il semble que le Belge ait de plus en plus la main verte. Ce dernier prévoit d'ailleurs de consacrer davantage encore d'attention, de temps et d'argent à son carré de verdure. Près de 40% des dépenses qui y sont consacrées concernent les plantes et les fleurs. Les personnes plus âgées et pensionnées sont celles qui consacrent le plus d'argent à leur jardin. La précédente enquête de 2017 avait déjà révélé l'attrait croissant qu'exercent le potager maison et la culture de légumes et d'herbes aromatiques, et cette tendance se poursuit. Au cours du confinement, le Belge a logiquement acheté plus d'articles via des sites de vente en ligne. Nous avons également passé plus de temps au jardin pendant cette période particulière. La part des Belges qui ont passé plus de 25% de leur temps libre au jardin est passée de 42% en 2017 à 51% cette année.