Depuis 2004, Aves, le pôle ornithologique de Natagora, organise son grand recensement des oiseaux de jardin durant le premier week-end de février. Habituellement, les études ornithologiques se penchent sur les oiseaux nicheurs. Ce recensement citoyen permet quant à lui de s'intéresser aux oiseaux qui hivernent en Belgique, ainsi qu'à certains migrateurs du Nord venus profiter d'un climat plus clément, explique Jean-Sébastien Rousseau-Piot, le responsable de l'opération.

Comment participer?

Pour participer, il suffit d'observer les oiseaux de votre jardin pendant au moins une heure durant ce week-end spécial. Vous les identifiez ensuite grâce à la page figurant sur le site www.natagora.be. Pour chaque espèce identifiée, notez le nombre maximum d'oiseaux que vous avez observés en même temps. Renseignez ensuite vos observations sur le site. Celles-ci permettent de mettre en évidence les changements qui affectent ces populations d'oiseaux. Les données précédemment récoltées ont ainsi permis de noter la présence dans les jardins d'oiseaux habituellement forestiers, comme la mésange huppée, lorsqu'il fait plus froid.

Depuis 2004, Aves, le pôle ornithologique de Natagora, organise son grand recensement des oiseaux de jardin durant le premier week-end de février. Habituellement, les études ornithologiques se penchent sur les oiseaux nicheurs. Ce recensement citoyen permet quant à lui de s'intéresser aux oiseaux qui hivernent en Belgique, ainsi qu'à certains migrateurs du Nord venus profiter d'un climat plus clément, explique Jean-Sébastien Rousseau-Piot, le responsable de l'opération.Pour participer, il suffit d'observer les oiseaux de votre jardin pendant au moins une heure durant ce week-end spécial. Vous les identifiez ensuite grâce à la page figurant sur le site www.natagora.be. Pour chaque espèce identifiée, notez le nombre maximum d'oiseaux que vous avez observés en même temps. Renseignez ensuite vos observations sur le site. Celles-ci permettent de mettre en évidence les changements qui affectent ces populations d'oiseaux. Les données précédemment récoltées ont ainsi permis de noter la présence dans les jardins d'oiseaux habituellement forestiers, comme la mésange huppée, lorsqu'il fait plus froid.