Le parlement européen a donné son feu vert à une augmentation de la puissance des moteurs des vélos électriques de 250 à 500 watts maximum. La vitesse maximale autorisée reste fixée à 25 km/h, mais les associations cyclistes craignent des dépassements réguliers comme c'est le cas pour les vélomoteurs.

"Il y aura des morts chez les cyclistes plus âgés, car leurs réflexes moins bons ne leur permettront plus de freiner à temps avec des vélos aussi rapides", prédit Roel De Cleen, du Fietsersbond.

L'IBSR craint pour sa part une hausse des accidents avec les usagers faibles de la route et se demande si ces vélos seront autorisés sur les pistes cyclables.

La Commission européenne doit encore approuver l'augmentation de la puissance du moteur.

Le parlement européen a donné son feu vert à une augmentation de la puissance des moteurs des vélos électriques de 250 à 500 watts maximum. La vitesse maximale autorisée reste fixée à 25 km/h, mais les associations cyclistes craignent des dépassements réguliers comme c'est le cas pour les vélomoteurs."Il y aura des morts chez les cyclistes plus âgés, car leurs réflexes moins bons ne leur permettront plus de freiner à temps avec des vélos aussi rapides", prédit Roel De Cleen, du Fietsersbond. L'IBSR craint pour sa part une hausse des accidents avec les usagers faibles de la route et se demande si ces vélos seront autorisés sur les pistes cyclables.La Commission européenne doit encore approuver l'augmentation de la puissance du moteur.