Bien que Dali (1904-1989) et Magritte (1898-1967) soient de loin les deux peintres surréalistes les plus célèbres, c'est la première fois en Europe qu'une exposition est consacrée à leur relation. Les musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles ont réalisé un exploit en réunissant des chefs-d'oeuvre de 40 musées internationaux et collections privées. Ainsi que ceux de leur propre collection. Au total, plus de 100 peintures, photographies, dessins et sculptures des deux artistes seront exposés.

Rencontre à Paris

Dali et Magritte n'ont pas seulement des similitudes artistiques. Les deux personnages se connaissaient aussi personnellement. Il y a exactement 90 ans, en 1929, ils se sont rencontrés pour la première fois à Paris. En août de la même année, Magritte est invitée par Dali à se rendre à Cadaqués, la maison du peintre à la moustache si particulière. Malgré des personnalités et des créations très différentes, Magritte et Dali questionnent tant la réalité que notre manière de l'observer, de dépasser la logique ou les attentes. Sur le plan personnel, ils partagent une expérience traumatisante : celle de la perte de leur mère à un jeune âge.

L'exposition à Bruxelles s'articule autour des thèmes de prédilection des deux artistes, tels que le rêve, le subconscient, les hallucinations, l'amour, la création d'un monde fictif ou le jeu des formes... L'exposition vous révèle leur travail autour de ces thèmes.

Un Dali freudien et un Magritte froid

Mais les deux artistes diffèrent aussi à bien des égards. Tandis que Dali dépeint son histoire personnelle d'une manière presque freudienne, qu'il projette ses rêves et ses hallucinations, Magritte travaille d'une manière plus froide et plus détachée. Il n'incorpore jamais de problèmes personnels dans ses peintures. Pour lui, l'oeil intérieur, le courant intérieur des pensées, est plus important que le rêve ou l'association. Il ne peint pas ce qu'il voit, mais ce qu'il pense. Quand on regarde une peinture de Magritte, l'expérience visuelle est très simple. Dans le cas de Dali, c'est tout le contraire : ses oeuvres sont beaucoup plus chargées et plus complexes.

Certains des tableaux de Magritte qui entrent en dialogue avec les créations du peintre espagnol sont par exemple La Magie noire et Dieu n'est pas un saint. Les oeuvres de Dali comprennent La tentation de saint Antoine, le Soulier de Gala et Guillaume Tell.

René Magritte, La magie noire, 1949. © © MRBAB, Bruxelles: J. Geleyns / Ro scan

10 ans du Musée Magritte

Cette année, cela fait exactement 10 ans que le célèbre peintre bruxellois a son propre musée. Un succès, avec plus de 3 millions de visiteurs du monde entier. Plus de la moitié d'entre eux viennent de l'étranger. L'anniversaire du musée sera célébré le 24 novembre prochain avec plusieurs ateliers, des représentations et une visite gratuite du Musée Magritte. Vous pourrez également découvrir l'installation de l'artiste américain Joseph Kosuth, spécialement conçue pour le musée.

Pratique

Dalí & Magritte. Du 11/10/2019 au 09/02/2020 aux Musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles. Rue de la Régence 3, 1000 Bruxelles. Infos www.fine-arts-museum.be/fr

Le Musée Magritte fête ses 10 ans ! Le 24/11/2019 au Musée Magritte. Infos www.musee-magritte-museum.be/fr/