Passer l'hiver au soleil : près de sept Belges sur dix en rêvent. Hiverner ? On entend par là un séjour d'au moins cinq semaines d'affilée dans un pays chaud. Il est évident que la majorité des heureux oiseaux migrateurs ne sont pas soumis à des quotas de congés légaux et sont pensionnés. Mais aujourd'hui, dans certains métiers, grâce à internet, il est tout à fait possible de continuer à travailler à 1.000 km ou plus de ses clients. Internet permet, par ailleurs, de garder le contact avec ses proches restés en Belgique. Hiverner, ce n'est donc plus se couper d'avec sa société habituelle.
...