Ce groupe d'experts, qui assiste aussi celui en charge de "l'exit strategy" (GEES), a publié mercredi, marquant le début des vacances d'été, une série de recommandations "pour se remettre de cette période intense, donner un nouveau souffle à nos relations sociales sous pression et pour résister aux périodes incertaines" de la seconde partie de l'année. Il s'agit de conseils scientifiquement fondés, rassemblés par des psychologues d'universités belges (notamment de l'ULB, l'ULiège, l'UCLouvain et l'UMons).

Ils signalent de la sorte que prévoir des activités neuves a un effet bénéfique sur la santé mentale, telles qu'"une nouvelle recette pour le barbecue, emprunter un nouvel itinéraire à vélo pour se rendre vers un lieu familier ou s'atteler à une nouvelle discipline sportive".

Le contact physique est recommandé car "le touché réduit le stress et offre un sentiment de bien-être", insistent aussi les universitaires, tout en rappelant le respect des mesures d'hygiènes et de précaution. "De petits gestes, comme une tape sur l'épaule peuvent avoir un effet positif. Faire l'amour contribue aussi à une bonne santé mentale et physique", suggèrent encore les experts.

Ils répètent encore un conseil essentiel, à s'avoir bouger. S'adonner à de l'exercice régulièrement permet de faire face plus facilement à des situations de stress.

Mentalement, les gens se sentent aussi mieux lorsqu'ils réalisent une bonne action envers les autres, ce qui permet aussi de se sentir davantage relié. "De cette façon, on renforce la santé mentale de la personne aidée mais aussi de celle aidante".

Il importe de choisir des activités "revigorantes" pour surmonter la "fatigue corona". Et une bonne façon de "recharger ses batteries" est de s'immerger dans la nature. "Il suffit de profiter des fleurs du jardin. Mais être actif dans la nature, avec le jardinage ou la promenade, offre un boost supplémentaire", détaillent les recommandations.

Les experts soulignent encore l'importance de se consacrer à un hobby. "Si l'on fait quelque chose que l'on aime, cela redonne de l'énergie", assurent-ils. "Les sports d'équipe, les clubs de jeunesse ou les troupes de théatres tissent des liens sociaux. Ce sentiment de connexion est essentiel au bien-être physique et mental", décrivent-ils encore.

Enfin, les chercheurs déconseillent de trop surcharger ces "vacances corona" mais de plutôt tirer des leçons de ces moments particuliers pour se concentrer sur les valeurs fondamentales.

Ce groupe d'experts, qui assiste aussi celui en charge de "l'exit strategy" (GEES), a publié mercredi, marquant le début des vacances d'été, une série de recommandations "pour se remettre de cette période intense, donner un nouveau souffle à nos relations sociales sous pression et pour résister aux périodes incertaines" de la seconde partie de l'année. Il s'agit de conseils scientifiquement fondés, rassemblés par des psychologues d'universités belges (notamment de l'ULB, l'ULiège, l'UCLouvain et l'UMons).Ils signalent de la sorte que prévoir des activités neuves a un effet bénéfique sur la santé mentale, telles qu'"une nouvelle recette pour le barbecue, emprunter un nouvel itinéraire à vélo pour se rendre vers un lieu familier ou s'atteler à une nouvelle discipline sportive".Le contact physique est recommandé car "le touché réduit le stress et offre un sentiment de bien-être", insistent aussi les universitaires, tout en rappelant le respect des mesures d'hygiènes et de précaution. "De petits gestes, comme une tape sur l'épaule peuvent avoir un effet positif. Faire l'amour contribue aussi à une bonne santé mentale et physique", suggèrent encore les experts. Ils répètent encore un conseil essentiel, à s'avoir bouger. S'adonner à de l'exercice régulièrement permet de faire face plus facilement à des situations de stress. Mentalement, les gens se sentent aussi mieux lorsqu'ils réalisent une bonne action envers les autres, ce qui permet aussi de se sentir davantage relié. "De cette façon, on renforce la santé mentale de la personne aidée mais aussi de celle aidante". Il importe de choisir des activités "revigorantes" pour surmonter la "fatigue corona". Et une bonne façon de "recharger ses batteries" est de s'immerger dans la nature. "Il suffit de profiter des fleurs du jardin. Mais être actif dans la nature, avec le jardinage ou la promenade, offre un boost supplémentaire", détaillent les recommandations. Les experts soulignent encore l'importance de se consacrer à un hobby. "Si l'on fait quelque chose que l'on aime, cela redonne de l'énergie", assurent-ils. "Les sports d'équipe, les clubs de jeunesse ou les troupes de théatres tissent des liens sociaux. Ce sentiment de connexion est essentiel au bien-être physique et mental", décrivent-ils encore.Enfin, les chercheurs déconseillent de trop surcharger ces "vacances corona" mais de plutôt tirer des leçons de ces moments particuliers pour se concentrer sur les valeurs fondamentales.