Parler de logement social, c'est généralement avoir en tête des images de barres de béton, de bâtiments sans âme aux allures de poulaillers humains. Mais tout n'est pas toujours aussi terne ou déprimant dans l'architecture à destination des plus modestes : la volonté de donner un toit aux moins nantis a aussi donné lieu à de belles utopies, esthétiquement réussies, dont il reste quelques traces en périphérie bruxelloise. Les cités-jardins, construites à partir des années 20, constituent aujourd'hui de curieux îlots au charme hors du temps, dans lequel se mêlent maisonnettes et espaces verts.
...