Cultiver ses tisanes dans son jardin, rien de plus facile

18/09/18 à 11:20 - Mise à jour à 11:11

Faciles à cultiver, les plantes officinales sont des trésors de bienfaits. Fraîches ou séchées, leurs feuilles et leurs fleurs infusées sont les alliées de votre santé.

Cultiver ses tisanes dans son jardin, rien de plus facile

© Getty Images/iStockphoto

Antioxydant, le romarin (Rosmarinus of cinalis)

Où se plait-il? Cet arbuste aime le soleil, redoute le grand froid, et pousse en terre légère et bien drainée. Plantez sa forme rampante sur un talus.

Quelle partie cueillir? Entre avril et novembre, coupez l'extrémité des rameaux, très aromatique. Séchez les feuilles et les fleurs à l'ombre, puis conservez-les en bocal.

Comment l'infuser? Comptez une cuillère à soupe de feuilles sèches par tasse

Son goût : camphré et amer.

Ses bienfaits : le romarin ralentit les spasmes intestinaux, détoxifie le foie et protège des crampes

Digestif: le fenouil (Foeniculum vulgare)

Où se plait-il? Cette grande plante au feuillage ciselé pousse en plein soleil, dans les sols secs et pauvres. Semez ou plantez au pied d'un mur.

Quelle partie cueillir? Récoltez les feuilles du printemps à l'automne. À la fin de l'été, coupez les ombelles. Faites-les sécher et égrenez-les.

Comment l'infuser? Comptez 1 cuillerée à café de graines concassées par tasse ou 5 feuilles fraîches par litre d'eau.

Son goût: anisé avec une nuance de réglisse.

Ses bienfaits: le fenouil aide à une bonne digestion, limite les crampes et fait passer le hoquet.

Antispasmodique, l'hysope (Hyssopus of cinalis)

Cultiver ses tisanes dans son jardin, rien de plus facile

© Getty Images/iStockphoto

Où se plait-il? Cette vivace est de la même famille que la lavande. Elle s'étale dans les rocailles et les massifs baignés de soleil. Elle craint l'humidité en hiver.

Quelle partie cueillir?Récoltez les tiges fleuries en juin et les feuilles jusqu'au début de l'automne. Séchez-les à l'ombre et conservez-les dans une boîte hermétique.

Comment l'infuser? Comptez 1 cuillerée à soupe d'hysope sèche par tasse.

Son goût: camphré et doux.

Ses bienfaits: l'hysope apaise les voies respiratoires et soulage les douleurs d'estomac.

Décongestionnante, la menthe poivrée (Mentha piperita)

Où se plait-elle? Au soleil comme à mi-ombre, la menthe préfère les terrains qui ne se dessèchent pas en été. Réservez à cette envahissante un espace dégagé.

Quelle partie cueillir? Récoltez les jeunes tiges bien vertes du printemps à l'automne. Séchez-les en bouquet, puis conservez-les dans une boîte en métal.

Comment l'infuser? Comptez une quinzaine de feuilles pour un demi-litre d'eau.

Son goût: frais et poivré.

Ses bienfaits: la menthe poivrée décongestionne les voies respiratoires, soulage les maux de bouche et favorise la digestion.

Apaisante, la mélisse (Melissa of cinalis)

Cultiver ses tisanes dans son jardin, rien de plus facile

© Getty Images/iStockphoto

Où se plait-elle? Vivace, la mélisse forme au soleil une belle touffe dans un sol léger, drainé et enrichi en compost. Plantez-la dans un massif parmi les roses.

Quelle partie cueillir?Récoltez les grandes feuilles avant la oraison estivale ou en septembre-octobre. Taillez court en juillet pour stimuler la repousse.

Comment l'infuser? comptez 10g de feuilles fraiches par litre d'eau, minérale de préférence. Couvrez et laissez infuser dix à quinze minutes avant de filtrer.

Son goût: un délicat parfum citronné

Ses bienfaits: l'infusion facilite lia digestion, évite les ballonnements et détend avant le sommeil.

Fébrifuge, la sauge (Salvia of cinalis)

Où se plait-elle? En plein soleil, dans une jardinière ou en bordure de massif. Cette vivace à feuillage persistant pousse dans une terre ordinaire, même pauvre.

Quelle partie cueillir?Récoltez les feuilles duveteuses toute l'année, en fonction de vos besoins. Elles sont plus aromatiques à la belle sansonnet sèchent à l'ombre.

Comment l'infuser? Comptez 40 feuilles par litre d'eau.

Son goût: camphré et piquant.

Ses bienfaits: la sauge est indiquée contre la fièvre, l'indigestion et le surmenage. Elle aide aussi à réguler la transpiration.

Calmant, l'origan (Origanum vulgare)

Cette petite plante vivace a sa place au soleil ou à mi-ombre dans le carré desbonnes herbes. Plantez-la dans le terreau léger d'une jardinière.

Quelle partie cueillir? Récoltez les feuilles et les tiges fleuries entre mai et novembre, avant de les sécher en bouquets. Conservez-les en bocal.

Comment l'infuser? Comptez 1 cuillerée à soupe de plante sèche par tasse.

Son goût : amer et piquant.

Ses bienfaits : l'origan atténue la toux, stimule l'appétit, réduit les nausées et équilibre l'humeur.

Auteur : Pierre-Yves Nedelec (NT-F.COM)

En savoir plus sur:

Nos partenaires