Qui dit fêtes de fin d'année dit plaisirs de bouche. Et si, cette année, on leur donnait une coloration noir-jaune-rouge ? Voici dix produits belges originaux, locaux, durables et/ou carrément exclusifs. A offrir... ou à déguster !

Il n'y a pas que les croquettes aux crevettes à la Côte belge : on y trouve quantité d'autres " saveurs du Littoral ", mises en musique par des estaminets sans chichis ou des restaurants étoilés. Des produits de qualité, qui séduisent jusqu'en Wallonie !

On confond souvent le marron et la châtaigne. Le mot " marron " s'est d'ailleurs naturellement inséré dans le langage culinaire. Et pourtant, c'est bien la châtaigne qui est comestible, tandis que le marron d'Inde est toxique et peut provoquer des troubles digestifs. Comment les différencier ?

Les 16 et 17 novembre prochains, le premier Salon des vignerons wallons se tiendra à l'Arsonic de Mons. L'occasion de découvrir des vins bien de chez nous, dont la qualité ne cesse d'augmenter !

En Belgique, ce ne sont pas moins de 345 kilos de nourriture par personne qui sont jetés à la poubelle chaque année. Un constat inquiétant quand on sait que de nombreuses personnes souffrent de malnutrition dans le monde. Pour lutter contre ce gaspillage alimentaire, voici quatre applications utilisées en Belgique.

Chaleur et soleil signifient souvent barbecue entre amis ou en famille. Pour en profiter sans risque et éviter de se retrouver chez le médecin le lendemain, l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) diffuse quelques conseils.

Très pratique les aromatiques à portée de main pour parfumer vos recettes. Pour ce petit jardin de simples, vous avez trois solutions.

À semer ou à planter dès maintenant, la courgette nous régale de ses douces saveurs durant toute la belle saison. Pour bien s'épanouir, elle réclame de la chaleur, une terre riche et de généreux arrosages.

Sur le vin, presque tout a déjà été écrit. Sauf, peut-être, sur les raisons basiques de sa consommation : d'où peut bien venir notre intérêt pour ce qui n'est initialement qu'un jus de fruit dégradé ? Si la question semble simple, la réponse, elle, est beaucoup plus alambiquée. Dans " Pourquoi boit-on du vin ? ", Fabrizio Bucella, scientifique et sommelier, tente d'expliquer notre attirance pour la dive bouteille.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.