Délicatesse pour le PVC

Vous avez opté pour du mobilier en plastique, imputrescible et facile à vivre. Il demande tout de même un peu d'attention. S'il est juste encrassé, un lessivage à l'éponge et à l'eau savonneuse additionnée d'un peu de vinaigre blanc suffira. Privilégiez le savon noir ou le savon de Marseille qui ont l'avantage d'être naturels, biodégradables et sans solvants. Mais n'utilisez pas d'éponge abrasive au risque de rayer les surfaces.

Rincez abondamment puis essuyez avec une serviette-éponge. Vous éviterez les traces de calcaire laissées par l'eau. Le plastique blanc a tendance à jaunir ou à grisailler avec le temps. Si c'est le cas, passez sur sa surface une éponge imbibée d'un mélange de vinaigre blanc et de bicarbonate de soude. Laissez agir, puis rincez avant de sécher.

Enfin, redonnez l'éclat du neuf à ce matériau en utilisant de la cire d'abeille liquide. Passée au chiffon puis lustrée, elle procure brillance et protection.

Un bain de jouvence pour les toiles

Chaises longues, chiliennes ou coussins de canapés, leur tissu est souvent traité pour résister à l'eau, mais, avec le temps, cette protection s'efface et les taches s'incrustent. Amovible, la toile passera à la machine à 40°C, sinon vous devrez agir localement.

Commencez par mouiller la toile au jet sur ses deux faces. Puis brossez l'envers et l'endroit avec de l'eau tiède et du savon de Marseille. Rincez, puis laissez sécher à plat. Si des taches persistent, utilisez des produits adaptés de l'alcool à 90° pour l'herbe, du percarbonate de soude pour les fruits, le vin ou le café. En cas de traces grasses de produits solaires, versez de la lessive liquide sur la tâche, laissez agir une heure puis rincez abondamment. Profitez-en pour vérifier la stabilité de ces pliants: remplacez les tourillons défaillants et changez les toiles fendues pour écarter tout risque de chute.

Une bonne hydratation pour le bois

Le bois se fond dans le décor naturel du jardin pour créer une ambiance conviviale et chaleureuse. Mais, même imputrescible comme le teck ou d'autres essences de bois exotiques, ce matériau vivant souffre des rayons UV et des différences d'hydrométrie, se grise avec le temps et laisse apparaître de petites fissures de surface où de la mousse peut se développer.

Pour l'entretenir, nettoyez-le avec une brosse souple et de l'eau savonneuse, puis laissez-le sécher en plein air. Les salissures tenaces ou les traces de résine disparaîtront en les frottant avec un chiffon imbibé d'essence de térébenthine. Pour les taches incrustées ou les marques de brûlure, comme pour les fissures, poncez le bois dans le sens de la fibre à l'aide d'un papier de verre à grain fin.

Si vous souhaitez lui redonner une teinte chaude, nourrissez-le en passant à la brosse plate un mélange d'huile de lin et d'essence de térébenthine à parts égales. Laissez-le s'imprégner puis lustrez avec un chiffon doux.

Un traitement de choc pour le métal

De ligne classique, laqué de blanc ou de vert sapin, ou plus contemporaine dans une palette de couleurs vives, le mobilier de jardin en métal se prête à tous les styles. Facile à vivre tant que sa finition de surface est intacte, de l'eau savonneuse et une éponge non abrasive suffisent à l'entretenir.

Des taches font de la résistance? Le jus de citron ou un lave-vitre alcoolisé en viendront à bout. Mais si, au fil du temps, des chocs ou des rayures laissent apparaître une trace de rouille, il faut agir avant qu'elle ne gagne du terrain. Poncez la rouille avec du papier de verre à grain fin puis appliquez un antirouille incolore.

Cette opération vous permettra de limiter la prolifération de l'envahisseur. Lorsque les dégâts sont trop importants, la retouche peinture s'impose. Passez une première couche à la brosse ou au rouleau. Poncez de nouveau finement avant d'appliquer une seconde couche de peinture.

Un soin particulier pour le rotin

Matériau de charme recherché pour son authenticité, le rotin fait un grand retour au jardin mais demande un soin particulier. Les poussières et les moisissures aiment se loger dans les recoins de son tressage tandis que l'humidité et les UV ont tendance à le malmener.

Pour qu'il retrouve sa superbe, commencez par le laver avec une brosse souple et de l'eau chaude savonneuse additionnée de 4 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude par litre. Des taches de moisi résistent? Supprimez-les avec un chiffon imbibé d'ammoniaque. Rincez à grande eau puis laissez sécher à l'air libre mais à l'abri du soleil.

En vieillissant, le rotin, comme l'osier, se dessèche et commence à grincer. Pour le nourrir, diluez un demi-verre d'huile de lin dans un litre d'eau chaude et passez ce mélange sur toute la surface à l'aide d'une brosse plate. Après absorption, frottez avec une éponge humide pour supprimer l'excédent d'huile.

Auteur : Elisabeth Tzimakas (NT-F.com)