C'est pas une vie que d'être roi de France à 20 ans, flanqué d'une mère championne du complot, de frères égocentriques et pas moins comploteurs et de ministres mous à la solde de la reine mère. Ce massacre de la Saint-Barthélémy, Charly n'en voulait pas. Ce qui devait être l'assassinat de quelques protestants prit tout de suite des proportions monstrueuses. Et Charles IX ne s'en remettra jamais. Il se meurt, suintant le sang par tous les pores de sa peau, organisant des chasses au cerf dans les couloirs du Louvre, ne trouvant le répit que dans les draps de sa maîtresse. On le hait, il se hait, quel gâchis... pour un homme qui, aux yeux de l'auteur, avait peut-être un bon fond...

Jean Teulé a trouvé son style et sa marque : raconter l'histoire des grands de France avec humour mais non sans réflexion. Il nous a séduit avec la " Montespan ", ébranlé avec " Mangez-le si vous voulez ", il nous touche et nous captive avec " Charly 9 ". Teulé n'a pas son pareil pour nous écrire des romans en odorama et en 3D : les parfums (souvent puants) et les images y sont !

Charly 9, Jean Teulé, éditions Julliard, 232 p.

C'est pas une vie que d'être roi de France à 20 ans, flanqué d'une mère championne du complot, de frères égocentriques et pas moins comploteurs et de ministres mous à la solde de la reine mère. Ce massacre de la Saint-Barthélémy, Charly n'en voulait pas. Ce qui devait être l'assassinat de quelques protestants prit tout de suite des proportions monstrueuses. Et Charles IX ne s'en remettra jamais. Il se meurt, suintant le sang par tous les pores de sa peau, organisant des chasses au cerf dans les couloirs du Louvre, ne trouvant le répit que dans les draps de sa maîtresse. On le hait, il se hait, quel gâchis... pour un homme qui, aux yeux de l'auteur, avait peut-être un bon fond... Jean Teulé a trouvé son style et sa marque : raconter l'histoire des grands de France avec humour mais non sans réflexion. Il nous a séduit avec la " Montespan ", ébranlé avec " Mangez-le si vous voulez ", il nous touche et nous captive avec " Charly 9 ". Teulé n'a pas son pareil pour nous écrire des romans en odorama et en 3D : les parfums (souvent puants) et les images y sont ! Charly 9, Jean Teulé, éditions Julliard, 232 p.