C'est parfois joli, un verre de bière. Pour peu qu'un rayon de soleil viennent à le traverser, il s'illumine. Les fines bulles semblent jouer dans la lumière ambrée et se reflètent sur le bois ciré de la table. Instant de grâce fugace. En cette fin de matinée, on sent que le coup de feu approche : les commandes s'accumulent, la cuisine commence à s'activer. Autour de nous, cela parle français et néerlandais. A Bruxelles, c'est plutôt bon signe : signe que les lieux sont avant tout fréquentés par les locaux, et pas uniquement par des hordes de touristes pressés. Nous sommes au café Walvis, à deux pas du canal, dans le quartier Dansaert. C'est ici que Vincent Miller, qui a conçu avec son frère la " Beer Walk ", nous a donné rendez-vous, pour nous faire redécouvrir la ville avec la bière comme fil rouge.
...