Incroyable prouesse technique, l'Atomium était l'emblème de l'Exposition Universelle de Bruxelles en 1958. Imaginé par l'ingénieur André Waterkeyn, il célébrait la paix retrouvée, exprimait une vision optimiste de l'avenir, la foi dans le progrès aussi bien technique que scientifique, d'où sa forme figurant un cristal élémentaire de fer agrandi 165 milliards de fois. Ce chef-d'oeuvre ne devait exister que le temps de l'Expo 58, soit six mois, mais sa popularité en fit rapidement un symbole. Du haut de ses 102 mètres, l'édifice insolite met les peti...