L'importance de la tonte

L'entretien de votre pelouse est une préoccupation constante, surtout pendant les mois estivaux où la croissance de l'herbe est accélérée. L'ensoleillement et l'hydratation sont essentiels à sa vitalité. Malgré les précipitations abondantes récentes, la tonte régulière de votre gazon a pu être négligée. Pourtant, une tonte opportune est essentielle pour empêcher l'herbe de devenir excessivement haute, obstruant ainsi la lumière nécessaire à la croissance des nouvelles pousses. Veiller à une tonte régulière maintient l'équilibre, favorisant un gazon dense et uniforme, tout en préservant la biodiversité en évitant de tailler trop court.

Une bonne tondeuse

Pour préserver la santé de votre pelouse, il est primordial d'utiliser une tondeuse de qualité dotée de lames bien affûtées. Cela garantira une coupe nette de l'herbe, réduisant ainsi les risques de maladies et de champignons dans votre gazon.

Fréquence de tonte

À l'approche de l'automne, vous pouvez réduire la fréquence de tonte par rapport au printemps et à l'été. À partir de septembre, tondre une fois par semaine devrait suffire. Lorsque la température du sol descend en dessous de cinq degrés, il n'est généralement pas nécessaire de tondre.

Le créneau idéal pour la tonte est l'après-midi, de quatre à six heures. À ce moment, le soleil n'est plus directement sur l'herbe, ce qui est bénéfique. Étant donné que l'herbe coupée et les nouveaux brins d'herbe en dessous sont plus vulnérables aux rayons du soleil, tondre peu avant le coucher du soleil réduit considérablement les risques d'infections fongiques.

La longueur idéale

Chaque pelouse a sa propre longueur idéale. Pour les pelouses ornementales, une coupe courte est préférable, tandis que les pelouses de jeu peuvent être laissées plus longues.

Les saisons jouent également un rôle crucial dans la détermination de la longueur idéale. Pendant les mois les plus chauds, de mai à août, il est recommandé de maintenir une hauteur d'environ quatre centimètres. Une règle pratique pour ajuster votre tondeuse à gazon consiste à ne pas couper plus d'un tiers de la longueur de l'herbe à la fois.

La bonne technique

Évitez de tondre l'herbe lorsqu'elle est mouillée. L'herbe humide peut obstruer votre tondeuse à gazon et former une boule de brins coupés et collés, entraînant éventuellement des taches jaunes sur la pelouse. De plus, la coupe de l'herbe mouillée ne sera pas nette et précise.

Il est essentiel de varier la direction de chaque tonte. Cela empêche les brins d'herbe d'être constamment poussés dans la même direction et de s'aplatir. En changeant de côté à chaque fois, vous encouragez une croissance uniforme de l'herbe.

Source: EGO Power Plus

L'entretien de votre pelouse est une préoccupation constante, surtout pendant les mois estivaux où la croissance de l'herbe est accélérée. L'ensoleillement et l'hydratation sont essentiels à sa vitalité. Malgré les précipitations abondantes récentes, la tonte régulière de votre gazon a pu être négligée. Pourtant, une tonte opportune est essentielle pour empêcher l'herbe de devenir excessivement haute, obstruant ainsi la lumière nécessaire à la croissance des nouvelles pousses. Veiller à une tonte régulière maintient l'équilibre, favorisant un gazon dense et uniforme, tout en préservant la biodiversité en évitant de tailler trop court.Pour préserver la santé de votre pelouse, il est primordial d'utiliser une tondeuse de qualité dotée de lames bien affûtées. Cela garantira une coupe nette de l'herbe, réduisant ainsi les risques de maladies et de champignons dans votre gazon.À l'approche de l'automne, vous pouvez réduire la fréquence de tonte par rapport au printemps et à l'été. À partir de septembre, tondre une fois par semaine devrait suffire. Lorsque la température du sol descend en dessous de cinq degrés, il n'est généralement pas nécessaire de tondre.Le créneau idéal pour la tonte est l'après-midi, de quatre à six heures. À ce moment, le soleil n'est plus directement sur l'herbe, ce qui est bénéfique. Étant donné que l'herbe coupée et les nouveaux brins d'herbe en dessous sont plus vulnérables aux rayons du soleil, tondre peu avant le coucher du soleil réduit considérablement les risques d'infections fongiques.Chaque pelouse a sa propre longueur idéale. Pour les pelouses ornementales, une coupe courte est préférable, tandis que les pelouses de jeu peuvent être laissées plus longues.Les saisons jouent également un rôle crucial dans la détermination de la longueur idéale. Pendant les mois les plus chauds, de mai à août, il est recommandé de maintenir une hauteur d'environ quatre centimètres. Une règle pratique pour ajuster votre tondeuse à gazon consiste à ne pas couper plus d'un tiers de la longueur de l'herbe à la fois.Évitez de tondre l'herbe lorsqu'elle est mouillée. L'herbe humide peut obstruer votre tondeuse à gazon et former une boule de brins coupés et collés, entraînant éventuellement des taches jaunes sur la pelouse. De plus, la coupe de l'herbe mouillée ne sera pas nette et précise.Il est essentiel de varier la direction de chaque tonte. Cela empêche les brins d'herbe d'être constamment poussés dans la même direction et de s'aplatir. En changeant de côté à chaque fois, vous encouragez une croissance uniforme de l'herbe.Source: EGO Power Plus