1. Shopping

Le centre de Namur et son piétonnier restent des valeurs sûres pour les amateurs de shopping et de lèche-vitrine. L'axe rue de Fer-place de l'Ange constitue ainsi l'une des artères commerciales les plus fréquentées de Wallonie, avec plus de 130.000 passants par semaine. Mais il est aussi de plus en plus colonisé par les "chaînes" de magasin. Il faudra donc souvent s'en éloigner pour trouver des petites boutiques indépendantes et originales, notamment en s'aventurant dans le quartier des Carmes tout proche.

Un p'tit coin de parapluie (Rue des Carmes 15) : Cette petite boutique propose une sélection de vêtements, parapluies, chaussures inspirés des Trente Glorieuse. Du vintage neuf, donc, mais de qualité et ajoutant parfois une petite touche contemporaine qui fait toute la différence.

L'Empreinte belge (Rue des Carmes 69): Oubliez les produits standardisés produits à l'autre bout du monde : l'Empreinte belge met à l'honneur les producteurs et créateurs de la région et du pays. L'adresse idéale pour trouver de petits cadeaux empreints de belgitude, qu'il s'agisse de vêtements, de bijoux, de savoureux flacons, voire de mobilier !

Atelier-53 (Rue des Carmes 53): Vous aimez ou désireriez créer vos propres vêtements ? L'Atelier-53 propose un large assortiment de tissus et fils biologiques, écologiques et éthiques certifiés, mais aussi des kits créatifs, des stages et des ateliers.

Craft Beer Market (Marché Saint-Rémy, 14): Ce magasin consacré aux bières spéciales se divise en deux parties :les bières étrangères d'un côté, avec une très large variété de styles et de pays, et un rayon belge, qui ne cherche pas à être exhaustif mais privilégie la qualité et les petites brasseries (pas de trappistes ou de bières industrielles ici, donc!). Depuis peu, un espace dégustation contigu permet de goûter des bières atypiques.

Antigua Cabana (Rue des Carmes, 44) : Un antiquaire qui dépoussière le genre : ce magasin est une véritable source d'inspiration déco, qui mêle avec bonheur époques et styles, pour donner à sa maison une ambiance rétro-chic et durable.

Ramd'Âm (Rue des Carmes, 52) : C'est le genre de boutique où il fait bon prendre le temps de farfouiller : Ramd'Âm propose quantité de livres, Bd's, vinyles, jeux de société et autres CD's de seconde main, en y ajoutant un supplément d'âme via des événements culturels, une atmosphère typée et une amusante "machine à réveiller les objets" à destinations des enfants.

Mais qui es-tu (Rue de la Croix, 54) : Avant d'être une boutique, Mais qui es-tu est une marque de vêtements, dont la caractéristique est d'être floqués de répliques cultes ("Reviens gamin !") ou de savoureux belgicisme. Mais, au contraire de la plupart des habits de ce type, il s'y ajoute une dimension qualitative, éthique et écologique (le coton est bio, le polyester provient en partie du recyclage).

Un p'tit coin de parapluie, Frederic Raevens
Un p'tit coin de parapluie © Frederic Raevens

2. Restaurants

Namur est réputée comme la ville wallonne la mieux achalandée en horeca. Impossible de passer en revue tous les établissements qui mériteraient d'être mentionnés. Sachez néanmoins que la plupart de situent dans le piétonnier ou dans la Rue des Brasseurs toute proche. N'hésitez donc pas à parcourir la zone pour trouver votre bonheur ! On ne parlera pas ici des restaurants gastronomiques namurois, le plus souvent établis en périphérie, mais plutôt des petites adresses idéales pour un break de midi ou pour terminer la journée.

Bistro bisou (Rue des fossés fleuris 44): une brasserie moderne sans chichis où tout est fait maison, à l'ombre du piétonnier.

Le Temps des Cerises(Rue des Brasseurs 22) : Une institution à Namur. Cette gargote au patron haut en couleurs affiche une ambiance anar' parisienne dans sa déco (les people de passage sont invités à écrire sur les murs) comme sur la carte (avec un communard en apéro, mélange de vin rouge et de cassis). Dans l'assiette, des plats canaille et de terroir, comme l'escavèche à l'Orval ou le groin de cochon sauce Sambre-et-Meuse.

Petit Pays (Rue des Brasseurs 35) : Le genre de resto où il faut prendre son temps et se laisser surprendre. Un seul menu, avec le patron qui sert à la fois en salle et qui s'affaire au fourneaux. Mais quel menu ! Les produits sont travaillés avec brio et magnifiés. Vu le peu de tables et le succès du restaurant, une réservation à l'avance est chaudement recommandée...

Brasserie François (Place Saint-Aubain 3) : On la mentionne non pas pour sa carte (des standards de brasserie tout ce qu'il y a de plus classique, mais de bonne facture), mais plutôt pour le cadre. Un décor typique des brasseries parisiennes de la Belle-Epoque avec porte à tambour, hauts plafonds moulurés, grands miroirs et bar central.

Bistro Belgo Belge(Rue Saint-Joseph 20) : un resto qui sent bon la Belgique, avec des plats bien de chez nous, réputé pour ses boulettes déclinées à toutes les sauces. Le petit plus : une suggestion de bière en accord avec chaque plat, ou presque !

Les potes au feu(Avenue de la Plante 4) : De la bistronomie pure, encensée par Gault&Millau, et à raison !

La brasserie de la confluence (Rue du Grognon 1) : ici encore, on mentionne cette adresse avant tout pour le cadre. Jugez plutôt : elle est établie au confluent de la Sambre et de la Meuse, sur laquelle elle offre une vue incomparable, via sa terrasse ou son immense baie vitrée. Un bien panorama incomparable !

Bistro Belgo Belge, Frederic Raevens
Bistro Belgo Belge © Frederic Raevens

3. Pause gourmande

A Namur, deux maisons se disputent le titre de meilleur glacier : le Glacetronome(Rue Mazy 73), qui propose quantité de parfums originaux (la glace au café blanc est à tomber !), et Fleur de lait (à Wépion ou dans le piétonnier, Rue des Fripiers, 3), à la carte plus classique, mais tout aussi savoureuse.

Si vous êtes plutôt gaufres ou crêpes, direction la Maison des desserts (Rue Haute Marcelle 17), autre institution namuroise, tenue par une grande famille de chocolatiers. Tous les Namurois, ou presque, ont des souvenirs sucrés dans cette bâtisse du XVIIe siècle, à la terrasse arrière discrète mais souvent remplie !

Glacetronome, Frederic Raevens
Glacetronome © Frederic Raevens

4. Boire un verre

La place du Marché aux légumes est aussi la place des terrasses hyper fréquentées quand il fait beau. Malheureusement, la plupart des établissements y sont bruyants et/ou sans réel intérêt. Heureusement, il existe d'autres destinations possibles...

Le Bar du Marché (Rue Saint-Jean 5): c'est l'exception qui confirme la règle, probablement le seul bar de la Place du Marché aux légumes qui mérite d'être mentionné. On y vient avant tout pour ses cocktails et ses gins, parmi les plus réputés de la ville.

Barnbabeer (Rue de Bruxelles 39) : amateurs de bières spéciales, ce lieu est fait pour vous ! Il faut dire qu'avec 47 bières au fût et plus d'une centaine de références en bouteille, vous êtes sûrs de trouver votre bonheur. A cela, il faut ajouter une déco sympa et une sympathique terrasse à l'arrière, à l'abri des bruits de la circulation.

L'Arsène (Rue des Brasseur 19) : un café atypique au cadre chaleureux, dans lequel se retrouvent tour à tour Comedy clubs, expositions, concerts... avec une vue imprenable sur la Citadelle. Par ailleurs, il est parfois possible d'y acheter des pièces de mobilier, réalisées par un ébéniste local !

Botanical by Alphonse (Rue des Brasseurs 46) : si vous cherchez des cocktails uniques et surprenants, n'hésitez pas ! La carte y est aussi éphémère qu'originale, mêlant alcools, infusions, jus, sirops, parfois obtenus à partir de plantes sauvages. Visuellement, les compositions en mettent parfois plein les yeux, tandis qu'en bouche, les saveurs détonnent et s'entremêlent avec harmonie... Depuis peu, les propriétaires ont également ouvert Liquorette (Rue des Brasseurs 94) , bar à manger qui permet de combiner cocktails et petits plats à partager.

La place du Marché aux légumes, Frédéric Raevens
La place du Marché aux légumes © Frédéric Raevens

5. Dormir

L'offre hôtelière n'est pas très étendue dans le centre de Namur. Deux adresses se distinguent toutefois.

Comme son nom l'indique, l'hôtel des Tanneurs (Rue des Tanneries 13) est établi dans le quartier des anciennes tanneries. 15 maisons du XVIIe siècles ont ainsi été transformées en hôtel ****, donnant à cet établissement un look atypique et labyrinthique.

A deux pas de la nouvelle Confluence, la Villa Balat (Quai de Meuse 39) est probablement l'une des maisons les plus photographiées de la ville ! Admirablement située, cette superbe demeure de 1906 abrite des chambres d'hôtes, dont une bénéficiant d'une magnifique verrière offrant une vue imprenable sur la Meuse.

Villa Balat, Frederic Raevens
Villa Balat © Frederic Raevens
Le centre de Namur et son piétonnier restent des valeurs sûres pour les amateurs de shopping et de lèche-vitrine. L'axe rue de Fer-place de l'Ange constitue ainsi l'une des artères commerciales les plus fréquentées de Wallonie, avec plus de 130.000 passants par semaine. Mais il est aussi de plus en plus colonisé par les "chaînes" de magasin. Il faudra donc souvent s'en éloigner pour trouver des petites boutiques indépendantes et originales, notamment en s'aventurant dans le quartier des Carmes tout proche.Un p'tit coin de parapluie (Rue des Carmes 15) : Cette petite boutique propose une sélection de vêtements, parapluies, chaussures inspirés des Trente Glorieuse. Du vintage neuf, donc, mais de qualité et ajoutant parfois une petite touche contemporaine qui fait toute la différence.L'Empreinte belge (Rue des Carmes 69): Oubliez les produits standardisés produits à l'autre bout du monde : l'Empreinte belge met à l'honneur les producteurs et créateurs de la région et du pays. L'adresse idéale pour trouver de petits cadeaux empreints de belgitude, qu'il s'agisse de vêtements, de bijoux, de savoureux flacons, voire de mobilier !Atelier-53 (Rue des Carmes 53): Vous aimez ou désireriez créer vos propres vêtements ? L'Atelier-53 propose un large assortiment de tissus et fils biologiques, écologiques et éthiques certifiés, mais aussi des kits créatifs, des stages et des ateliers.Craft Beer Market (Marché Saint-Rémy, 14): Ce magasin consacré aux bières spéciales se divise en deux parties :les bières étrangères d'un côté, avec une très large variété de styles et de pays, et un rayon belge, qui ne cherche pas à être exhaustif mais privilégie la qualité et les petites brasseries (pas de trappistes ou de bières industrielles ici, donc!). Depuis peu, un espace dégustation contigu permet de goûter des bières atypiques.Antigua Cabana (Rue des Carmes, 44) : Un antiquaire qui dépoussière le genre : ce magasin est une véritable source d'inspiration déco, qui mêle avec bonheur époques et styles, pour donner à sa maison une ambiance rétro-chic et durable.Ramd'Âm (Rue des Carmes, 52) : C'est le genre de boutique où il fait bon prendre le temps de farfouiller : Ramd'Âm propose quantité de livres, Bd's, vinyles, jeux de société et autres CD's de seconde main, en y ajoutant un supplément d'âme via des événements culturels, une atmosphère typée et une amusante "machine à réveiller les objets" à destinations des enfants.Mais qui es-tu (Rue de la Croix, 54) : Avant d'être une boutique, Mais qui es-tu est une marque de vêtements, dont la caractéristique est d'être floqués de répliques cultes ("Reviens gamin !") ou de savoureux belgicisme. Mais, au contraire de la plupart des habits de ce type, il s'y ajoute une dimension qualitative, éthique et écologique (le coton est bio, le polyester provient en partie du recyclage).Namur est réputée comme la ville wallonne la mieux achalandée en horeca. Impossible de passer en revue tous les établissements qui mériteraient d'être mentionnés. Sachez néanmoins que la plupart de situent dans le piétonnier ou dans la Rue des Brasseurs toute proche. N'hésitez donc pas à parcourir la zone pour trouver votre bonheur ! On ne parlera pas ici des restaurants gastronomiques namurois, le plus souvent établis en périphérie, mais plutôt des petites adresses idéales pour un break de midi ou pour terminer la journée.Bistro bisou (Rue des fossés fleuris 44): une brasserie moderne sans chichis où tout est fait maison, à l'ombre du piétonnier.Le Temps des Cerises(Rue des Brasseurs 22) : Une institution à Namur. Cette gargote au patron haut en couleurs affiche une ambiance anar' parisienne dans sa déco (les people de passage sont invités à écrire sur les murs) comme sur la carte (avec un communard en apéro, mélange de vin rouge et de cassis). Dans l'assiette, des plats canaille et de terroir, comme l'escavèche à l'Orval ou le groin de cochon sauce Sambre-et-Meuse.Petit Pays (Rue des Brasseurs 35) : Le genre de resto où il faut prendre son temps et se laisser surprendre. Un seul menu, avec le patron qui sert à la fois en salle et qui s'affaire au fourneaux. Mais quel menu ! Les produits sont travaillés avec brio et magnifiés. Vu le peu de tables et le succès du restaurant, une réservation à l'avance est chaudement recommandée...Brasserie François (Place Saint-Aubain 3) : On la mentionne non pas pour sa carte (des standards de brasserie tout ce qu'il y a de plus classique, mais de bonne facture), mais plutôt pour le cadre. Un décor typique des brasseries parisiennes de la Belle-Epoque avec porte à tambour, hauts plafonds moulurés, grands miroirs et bar central.Bistro Belgo Belge(Rue Saint-Joseph 20) : un resto qui sent bon la Belgique, avec des plats bien de chez nous, réputé pour ses boulettes déclinées à toutes les sauces. Le petit plus : une suggestion de bière en accord avec chaque plat, ou presque !Les potes au feu(Avenue de la Plante 4) : De la bistronomie pure, encensée par Gault&Millau, et à raison !La brasserie de la confluence (Rue du Grognon 1) : ici encore, on mentionne cette adresse avant tout pour le cadre. Jugez plutôt : elle est établie au confluent de la Sambre et de la Meuse, sur laquelle elle offre une vue incomparable, via sa terrasse ou son immense baie vitrée. Un bien panorama incomparable !A Namur, deux maisons se disputent le titre de meilleur glacier : le Glacetronome(Rue Mazy 73), qui propose quantité de parfums originaux (la glace au café blanc est à tomber !), et Fleur de lait (à Wépion ou dans le piétonnier, Rue des Fripiers, 3), à la carte plus classique, mais tout aussi savoureuse.Si vous êtes plutôt gaufres ou crêpes, direction la Maison des desserts (Rue Haute Marcelle 17), autre institution namuroise, tenue par une grande famille de chocolatiers. Tous les Namurois, ou presque, ont des souvenirs sucrés dans cette bâtisse du XVIIe siècle, à la terrasse arrière discrète mais souvent remplie !La place du Marché aux légumes est aussi la place des terrasses hyper fréquentées quand il fait beau. Malheureusement, la plupart des établissements y sont bruyants et/ou sans réel intérêt. Heureusement, il existe d'autres destinations possibles...Le Bar du Marché (Rue Saint-Jean 5): c'est l'exception qui confirme la règle, probablement le seul bar de la Place du Marché aux légumes qui mérite d'être mentionné. On y vient avant tout pour ses cocktails et ses gins, parmi les plus réputés de la ville.Barnbabeer (Rue de Bruxelles 39) : amateurs de bières spéciales, ce lieu est fait pour vous ! Il faut dire qu'avec 47 bières au fût et plus d'une centaine de références en bouteille, vous êtes sûrs de trouver votre bonheur. A cela, il faut ajouter une déco sympa et une sympathique terrasse à l'arrière, à l'abri des bruits de la circulation.L'Arsène (Rue des Brasseur 19) : un café atypique au cadre chaleureux, dans lequel se retrouvent tour à tour Comedy clubs, expositions, concerts... avec une vue imprenable sur la Citadelle. Par ailleurs, il est parfois possible d'y acheter des pièces de mobilier, réalisées par un ébéniste local !Botanical by Alphonse (Rue des Brasseurs 46) : si vous cherchez des cocktails uniques et surprenants, n'hésitez pas ! La carte y est aussi éphémère qu'originale, mêlant alcools, infusions, jus, sirops, parfois obtenus à partir de plantes sauvages. Visuellement, les compositions en mettent parfois plein les yeux, tandis qu'en bouche, les saveurs détonnent et s'entremêlent avec harmonie... Depuis peu, les propriétaires ont également ouvert Liquorette (Rue des Brasseurs 94) , bar à manger qui permet de combiner cocktails et petits plats à partager.L'offre hôtelière n'est pas très étendue dans le centre de Namur. Deux adresses se distinguent toutefois.Comme son nom l'indique, l'hôtel des Tanneurs (Rue des Tanneries 13) est établi dans le quartier des anciennes tanneries. 15 maisons du XVIIe siècles ont ainsi été transformées en hôtel ****, donnant à cet établissement un look atypique et labyrinthique.A deux pas de la nouvelle Confluence, la Villa Balat (Quai de Meuse 39) est probablement l'une des maisons les plus photographiées de la ville ! Admirablement située, cette superbe demeure de 1906 abrite des chambres d'hôtes, dont une bénéficiant d'une magnifique verrière offrant une vue imprenable sur la Meuse.