Voici quelques astuces pour économiser le carburant

28/08/18 à 10:34 - Mise à jour à 10:43

Les prix du carburant s'envolent. Grâce à quelques bons réflexes, réduisez votre consommation.

Voici quelques astuces pour économiser le carburant

© Getty Images/iStockphoto

1. Bien choisir sa voiture

Économiser le carburant, c'est d'abord acheter une voiture sobre. Les consommations revendiquées par les constructeurs sont, en moyenne, inférieures de 30% à la réalité, avec des écarts allant de 20 à 40% selon les marques. Pour connaître le véritable appétit d'une voiture, fiez-vous aux tableaux de comparaison, plus réalistes, qui se trouvent sur certains sites comme celui de l'association européenne Transport & Environnement.

2. Gérer le freinage

Le grand gaspilleur de carburant d'une voiture, c'est le freinage, qui convertit le mouvement de la voiture en chaleur. Il ne s'agit donc pas de moins accélérer, mais de moins freiner. Pour cela, anticipez les virages et ralentissements en relâchant la pédale de droite le plus tôt possible, sans rétrograder. Quand la voiture roule accélérateur relâché, le système d'injection n'envoie que de l'air dans le moteur.

Les voitures modernes ralentissant peu à la décélération, il est ainsi possible de parcourir 15 à 30% d'un trajet sans rien consommer, grâce à la force d'inertie. Cela n'implique pas une allure d'escargot: il faut juste accélérer suffisamment fort pour pouvoir ensuite se laisser "glisser". Ce mode de conduite par impulsions consomme peu, épargne les freins et limite l'encrassement du moteur, grand facteur de surconsommation.

Enfin, en France par exemple, avec la nouvelle limitation à 80km/h sur les routes secondaires, bien des voitures sont en sous régime sur le dernier rapport de vitesse. Si vous voyagez chez nos voisins, retenez bien cette information : votre véhicule consomme moins à 80km/h en quatrième qu'à 90 en cinquième.

3. Veiller à l'entretien

Regonfler ses pneus tous les deux mois est un minimum, car des pneus sous-gonflés de 0,5 bar augmentent la consommation de 2 à 3% selon la charge et la vitesse. Autre élément capital, le filtre à air doit être régulièrement changé avant les 60 ou 80 000km de la préconisation. Sale, il freine le débit du moteur et augmente ainsi sa consommation et son encrassement. Idem pour les bougies qui supportent mal les 60 ou 100000km qu'elles sont censées endurer. Enfin, n'hésitez pas à demander une huile un peu plus fluide que celle préconisée, comme de la 5W au lieu de la 10W pour moins consommer sur les petits parcours, quand le moteur est froid.

4. Limiter la climatisation

La climatisation est gourmande en énergie. Pour produire du froid, le compresseur entraîné par le moteur augmente la consommation de 10 à 15% en agglomération, et de 5 à 7% sur route selon la température demandée. En ville, préférez abaisser les vitres et, sur route, ne dépassez pas 5°C d'écart avec la température extérieure. Pensez aussi à recharger votre climatisation et à la faire réviser tous les 4 à 5 ans pour limiter sa surconsommation.

Auteur : Jean Savary (nt-f.com)

En savoir plus sur:

Nos partenaires