Santé et prospérité, voilà ce qu'on se souhaite traditionnellement lors des effusions du Nouvel An. Et d'aucuns ajoutent : d'abord la santé, bien sûr ! Cette précision sous-entend clairement qu'on peut mener une vie passionnante tout en étant (presque) pauvre, alors que ce sera beaucoup plus difficile en étant milliardaire mais souffreteux. Rien que du bon sens élémentaire, n'est-ce pas ? Une étude tout récemment publiée en France est pourtant de nature à induire le doute. Elle indique en effet que l'espérance de vie est largement liée au niveau de revenus. Faudrait-il donc donn...