Seuls 43% des entreprises belges disposent d'une politique préventive concernant le bien-être physique et mental sur le lieu de travail, selon une enquête du spécialiste RH Acerta, de HR Square et de la Vrije Universiteit Brussel (VUB). Près d'un cinquième (18%) des entreprises n'entreprend en outre pas encore d'actions concrètes pour améliorer le bien-être de ses travailleurs, malgré la crise du covid.

Peu d'entreprises redistribuent leurs bénéfices aux travailleurs. Sur 10.000 entreprises, 67 ont versé une prime bénéficiaire à leurs travailleurs en 2020, selon les chiffres du fournisseur de services RH Securex. Ce système permet depuis 2018 aux entreprises d'attribuer une partie des bénéfices à leurs collaborateurs sous la forme d'une prime fiscalement attractive.

Les personnes en burn-out qui retournent travailler pour leur ancien employeur sont moins susceptibles d'être promues. C'est ce qui ressort d'une étude des facultés d'économie et de psychologie de l'université de Gand. "C'est évidemment problématique, car de nombreuses personnes retournent travailler pour leur 'ancien' employeur après leur épuisement professionnel", explique l'économiste du travail Stijn Baert.

Fin 2020, il restait encore des jours de congés extralégaux à 75 % des employés, qui ont dû les reporter en 2021. C'est 7 % de plus qu'en 2019. Les employés belges ont déplacé en moyenne 2,5 jours de vacances à cette année. C'est ce qu'il ressort d'une analyse de l'entreprise de services RH ACERTA sur base des chiffres de plus de 120 000 employés.

Bien que près de la moitié des travailleurs belges aient télétravaillé en 2020 en raison de la crise du coronavirus, le nombre de conflits et de cas de harcèlement au travail n'a pas diminué de manière significative. En témoigne le nombre de dossiers de harcèlement que le Groupe IDEWE, service externe de prévention en Belgique, a traités l'année dernière.

Le gouvernement précédent a introduit un programme de réintégration des malades de longue durée dans le monde du travail. Pourtant, il y a aujourd'hui près d'un demi-million de personnes qui souffrent de maladies de longue durée. Qu'en est-il du plan de réintégration ? Qui peut demander cette réintégration ?

Près de trois travailleurs belges sur quatre (73%) souhaitent économiser leurs jours de vacances ou heures supplémentaires prestées pour plus tard dans leur carrière, ressort-il d'une enquête de la société de ressources humaines Acerta auprès de 2.000 personnes actives.

Votre adaptabilité est désormais plus importante que votre faculté à contrôler et à exprimer efficacement vos émotions. Le marché du travail du futur sera caractérisé par une constante : le changement.

Plus de la moitié des employées belges (55%) dit avoir déjà été victime de comportements inappropriés sur leur lieu de travail, contre un sur quatre (25%) pour leurs collègues masculins, indique StepStone. Le site d'emploi belge a réalisé, avant la crise sanitaire, une étude auprès de 5.019 employés belges concernant les comportements (sexuellement) transgressifs au travail.

Rendre publics vos états d'âme pourrait vous coûter jusqu'à votre emploi. La jurisprudence tend à considérer l'expression sur les réseaux sociaux comme publique.

Le gouvernement a décidé de (ré)instaurer certaines mesures afin de lutter efficacement contre la propagation du coronavirus. L'une de celles-ci concerne le télétravail. Mais qu'en est-il exactement ? Un employeur peut-il obliger ses travailleurs à revenir au bureau si le télétravail est possible ? Ou bien leur interdire de revenir au bureau ?

Deux Belges sur trois se disent disposés à travailler temporairement ailleurs si le besoin s'en faisait sentir en raison de la crise du coronavirus, par exemple pour donner un coup de pouce dans le secteur des soins, ressort-il d'une enquête menée par l'entreprise de services de ressources humaines Acerta auprès de 2.000 Belges actifs.

Depuis l'expansion du télétravail à la faveur du confinement, près de la moitié (45%) des Belges actifs travaillent à domicile au moins une fois par semaine, soit deux fois plus que l'an dernier, ressort-il d'une enquête menée par le SPF Mobilité et l'Institut pour la sécurité routière Vias.

Selon de nouveaux résultats issus de l'Enquête nationale UGent-NN du Bonheur, la moitié des travailleurs ont l'impression que leurs responsables ne prennent pas leur bien-être ou leur avis en considération. Cela mène à une insatisfaction à l'égard des supérieurs et affecte le bonheur au travail d'une grande partie des Belges.

Les Belges ont enfin pris leurs jours de vacances au mois de juillet, pour la première fois depuis le début de la crise, selon les derniers chiffres publiés par le prestataire de services RH SD Worx. Le pourcentage de jours de congés légaux était ainsi approximativement au même niveau que celui enregistré en juillet 2019. Une situation qui pourrait cependant amener de sérieux défis pour les employeurs pour la dernière partie de l'année si les employés doivent encore prendre une grande partie de leurs jours de congé.