Les partenaires sociaux sont parvenus à un accord pour un salaire minimum plus élevé, des heures supplémentaires flexibles et le crédit-temps de fin de carrière. Qu'est-ce qui va changer pour ce crédit-temps de fin de carrière?

Jamais, au cours des quatre dernières années, il n'y a eu autant de travailleurs sous contrat à temps plein. 63,7 % des Belges actifs ont un emploi à temps plein.

Près d'un travailleur sur cinq a l'impression qu'il pourrait bientôt être victime d'un burn-out, ressort-il d'une enquête du prestataire de services RH Acerta et le site d'emploi StepStone. Seuls six travailleurs sur dix sont d'avis que leur employeur se préoccupe de leur bien-être mental, alors que 93% des dirigeants d'entreprise déclarent faire de leur mieux pour l'améliorer.

Pas d'espace de travail dédié à la maison, présence des enfants, travaux, etc. Le télétravail est parfois difficile. La solution ? Louer son espace de télétravail. Deskalot, une plateforme 100% belge (qui combine les concepts d'Airbnb et de Booking.com) est spécialement destinée aux télétravailleurs.

Il n'y aura pas vraiment de rétropédalage en matière de télétravail. C'est ce que dit une grande enquête menée auprès des patrons. Le travail à la maison sera bien proposé aux collaborateurs une partie de la semaine. Mais pas partout. Trois patrons sur dix sont réticents.

Après plus d'un an de crise sanitaire, près d'un employé sur quatre dit ne pas être en bonne santé mentale, ressort-il d'une enquête menée par l'Antwerp Management School et l'Université de Gand auprès de 4.660 employés. L'étude montre par ailleurs que l'attachement des salariés à leur entreprise pâtit également de la mise sous cloche de la Belgique.